Robert démonte joyeusement le mental qui cherche a créer des conditions telle que la pratique spirituelle intense (sadhana) pour nous souvenir de ce que nous sommes déjà. En réalité, seuls le corps et le mental pratiquent, mais comme ils n’existent pas, personne ne pratique – et personne ne s’éveille.

Extrait du satsang du 13 Mars 1991.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *