meteorite-mourmansk-russie-640x357Etrange, c’est la deuxieme fois en l’espace de peu de temps.  Une gigantesque boule de feu a traversé le ciel au-dessus de la ville de Mourmansk (Russie), dans la nuit de vendredi à samedi. L’objet, selon toute vraisemblance une météorite ( a defaut de trouver une autre appellation), s’est enflammé en entrant dans l’atmosphère et n’a apparemment pas causé de gros dommages.

Dans cette vaste nation qu’est la Russie, nombreux sont les automobilistes à disposer dans leur véhicule d’une caméra embarquée. Le plus souvent, cela permet de tourner des vidéos montrant l’incroyable dangerosité des routes russes, qu’il s’agisse d’un créneau vraiment pas maîtrisé ou d’une course-poursuite épique entre deux conducteurs. Parfois aussi, ces caméras embarquées offrent au web des séquences complètement improbables et franchement hilarantes, à l’image de ce break-dance exécuté par un pompiste déjanté. Mais il arrive également que les appareils en question enregistrent, par hasard, un évènement naturel rare.

Ainsi, un automobiliste de la région de Mourmansk (nord-ouest de la Russie) a-t-il enregistré depuis sa voiture, dans la nuit de vendredi à samedi, le passage dans le ciel d’une gigantesque boule de feu. Extrêmement impressionnante visuellement, la vidéo donne incontestablement à penser que le conducteur en question a été témoin de l’entrée d’une météorite dans l’atmosphère, et de son explosion.

Jusqu’ici, les autorités locales sont cependant restées très prudentes. Selon le site Russia Today, elles n’ont en effet pas confirmé qu’il s’agissait bien d’une météorite, et n’ont pas non plus laissé filtrer la moindre information sur le lieu où l’objet en question se serait finalement écrasé au sol. En l’absence de version officielle, différentes théories circulent, notamment celle selon laquelle il s’agirait de débris artificiels provenant d’engins spatiaux.

Par ailleurs, les services de santé ont assuré qu’aucun habitant de la région n’avait été blessé par d’éventuels fragments provenant de l’objet céleste. Si le mystère demeure, on peut donc d’ores et déjà établir qu’il s’agit d’un évènement mineur par rapport à la pluie de météorites qui s’était abattue, en février 2013, dans la région de Tcheliabinsk, en Sibérie, causant plusieurs centaines de blessés et d’importants dégâts matériels.


Les images de la boule de feu dans le ciel de… by Gentside

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here