Sarkozy: « respect de la culture kanak » ? et Tahiti : respect de la culture Francaise ?

Nicolas Sarkozy a exprimé à Nouméa son « respect de la culture et des traditions » kanakes, devant les membres du Sénat coutumier, au premier jour d’une visite de deux jours et demi en Nouvelle-Calédonie.  « J’ai voulu rendre visite au Sénat. C’est une visite qui témoigne du respect que nous devons à votre culture. Nul ne peut construire un avenir sur le reniement de ses racines », a déclaré le chef de l’Etat.  Devant la grande case de l’institution, surmontée d’une flèche faîtière, il a échangé une coutume -des étoffes, une igname et une monnaie traditionnelle – avec le président sortant du Sénat, Paul Sihazé et son successeur, Samuel Goromido.

« Votre venue a une importance capitale. C’est la reconnaissance de notre culture ancestrale.(…) N’ayez pas peur des Kanaks », a déclaré M.Sihazé à Nicolas Sarkozy, qui lui a répondu ensuite « n’ayez pas peur de la République ». Le Sénat coutumier est une institution consultative créée en 1998 par l’accord de Nouméa, où sont représentées les huit aires coutumières kanakes de Nouvelle-Calédonie.

C’était la première fois qu’un président de la République se rendait au Sénat, qui est saisi par les autorités locales sur les textes ayant trait à l’identitié et à la culture kanakes.  Nicolas Sarkozy a également rappelé son « soutien » au choix de deux drapeaux -tricolore et kanak- comme emblèmes de l’archipel, affirmant qu’il « n’y aura de réconciliation que si toutes les identités sont prises en compte ».

J’ai bien envi de demander a notre cher president ce qu’il a a dire a Tauhiti Nena, ministre de l’Education, de la Jeunesse est du sport,qui lui fait tres fort. Lors de sa conférence de presse dédiée à la rentrée scolaire, il a tout simplement et clairement annoncé que la délégation sportive de la Polynésie française qui participe aux Jeux du Pacifique, en Nouvelle Calédonie, pourrait ne pas porter les couleurs et le drapeau de la France pour la cérémonie officielle d’ouverture.
« On veut faire passer un message », déclare le ministre. Ceci en réponse au haut commissaire qui a annoncé hier que le ministère de l’Education nationale portait l’affaire des professeurs stagiaires, au contentieux.

 Mais alors pourquoi  Nicolas Sarkozy ne fait-il pas de même pour la culture française ?C’est curieux, il propose aux Français « le défi du métissage », pourquoi ne pas faire la même proposition aux Kanaks ?...

Ce que l’on remarquera c’est que Nicolas utilise les ficelles qui l’ont deja fait elire, on sens les relents d’une pre campagne electorale pas vraiment nouvelle..et deja telephoner .. rien d’etonnant a ce qu’il reutilise ses sempiternels discour! Des promesses qui tombent à quelques mois de l’élection présidentielle et qui ne manqueront pas d’être scrutées ! n’oublions pas  que notre  territoire avait donné à Nicolas Sarkozy son meilleur score outre-mer en 2007, avec 62,8% des voix.

Il a  donc , comme de bien entendu, également fermement condamné tout recours à la violence, comme dans l’épisode de l’île de Maré. « Rien ne justifie la mort de quatre personnes dans de pareilles circonstances », a souligné le chef de l’Etat. « Les luttes coutumières, syndicales ou politiques doivent se régler par le dialogue, l’échange, le cas échéant l’élection. Jamais par la violence, qui tombe sous le coup de la loi », a-t-il encore ajouté. « En Calédonie, moins qu’ailleurs, on ne peut tolérer la première violence, parce que la mèche peut être toute petite qui fait le grand incendie », a conclu Nicolas Sarkozy.

Le président a également affiché une volonté de répondre à la délinquance dans l’archipel, qui est en forte hausse depuis le début de l’année. Toujours à l’aise dans son costume de super-flic, Nicolas Sarkozy a promis plus de policiers et une nouvelle prison pour Nouméa, où l’actuel pénitencier est actuellement submergé par un taux d’occupation supérieur à 200%. Il a également tapé du poing sur la table en dénonçant l’alcoolisme « inacceptable » qui entraîne une mortalité très élevée dans la région. Le chef de l’Etat a aussi évoqué une éventuelle aide des services de l’Etat français dans la chasse aux pratiques anticoncurrentielles, dénoncées par des Néo-Calédoniens excédés par le coût de la vie.

Rejoindre la conversation

  1. Dr Manhattan

1 commentaire

  1. Il ferait mieux de s’ occuper des problemes de délinquence en France plutot que de vouloir gerer ceux de la Calédonie.
    Incapable, menteur et il veut donner des lecons ailleurs… MDR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *