Comme jadis les pays dits  « sous-développés« , la zone euro se met sous la tutelle du Fonds Monétaire International (FMI).  Pour cela, les européens versent de l’argent (150 milliards d’euros) au FMI pour qu’il le reprête à des pays européens en difficulté…

En fait, il s’agit de « prêts bilatéraux des pays au FMI n’impliquant aucun risque en capital pour leurs souscripteurs, car le FMI est, par construction, toujours remboursé sur ses propres crédits« …

Mais comme le FMI ne peut pas faire tourner la planche à billet, il faut bien que quelqu’un paye en cas de perte …

En réalité, « ces avances ne présentent aucun caractère budgétaire pour l’État prêteur » car il s’agit « d’accords de swap (« échanges ») à partir des réserves en devises et en or des banques centrales » (telle que la Banque de France) et le FMI.  Et voilà : l’or de la Banque de France (2435 tonnes) sert, au moins pour partie, de garantie à ce montage !

D’aucuns sont scandalisés par une telle opération car « l’or de la Banque de France, c’est le patrimoine national, comme la Joconde ou la Tour Eiffel. S’en servir de gage pour un tel montage financier est une HONTE et un SCANDALE. Cette opération a été réalisée en catimini, c’est pitoyable. L’or de la Banque de France doit servir de garantie ultime (c’est notre  » arme nucléaire » monétaire »)! 

http://ladettedelafrance.blogspot.com/2011/12/scandale-la-france-gage-lor-de-la.html?showComment=1324589319560#c741873110018982254

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here