LE CANADA SE RETIRE DU PROTOCOLE DE KYOTOLe petit propos de Fabius qui devrait sonner comme une épée de Damoclès! Et dans 501 jour, que va-t-il se passer alors? Nous n’aurions que 500 jours suivant ce ministre qui est parti en visite chez les rois des faux-culs, les américains, qui parlent de réchauffement climatique et d’urgence, mais qui ont toujours refusé de signer le protocole de Kyoto sur les émissions de gaz à effet de serre, officiellement responsables du réchauffement climatique.

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a rencontré mardi à Washington son collègue américain John Kerry pour discuter de questions variées, notamment de la situation en Iran, en Ukraine, en Syrie, mais aussi du changement climatique.

Les journalistes sur place ont été surpris de l’emphase mise sur cette dernière question par le ministre français :

« Avec John, nous avons discuté d’un certain nombre de questions importantes, y compris (…) la question du changement climatique, du chaos climatique. Et nous avons, comme je l’ai dit, nous avons 500 jours pour éviter le chaos climatique. Et je sais que le président Obama et John Kerry se sont engagés pour cette cause et je suis convaincu qu’avec eux, et avec beaucoup d’autres de nos amis, nous pourrons réussir sur ce dossier important ».

Mercredi, de retour à Paris, Fabius a dit exactement la même chose à l’Assemblée nationale. Après que  l’ex-ministre du Logement, Cécile Duflot (Europe Ecologie – Les Verts) a averti qu’un « point de non-retour avait été atteint » et que «les glaciologues avaient confirmé que la fonte de l’Arctique est désormais devenue irréversible »

Mercredi, de retour à Paris, Fabius a répété ses paroles: «Nous avons 500 jours pour éviter une catastrophe climatique ». Et à l’adresse des députés qui chahutaient un peu à l’écoute de ses propos :

« Vous seriez bien mal inspirés de vous moquer de cela parce que c’est l’avenir de l’humanité qui est en jeu dans cette affaire».

Au début de cette semaine, les scientifiques de la NASA ont publié un rapport qui indique que sur la base des données des 40 dernières années, la fonte des glaciers de l’Ouest de l’Antarctique avait en effet atteint un point de non-retour. Si ces glaciers fondent complètement, le niveau global de la mer devrait augmenter de 1,2 mètre au cours des 200 prochaines années. Mais l’importance de cette hausse et sa rapidité dépendront de la hausse des températures et de la quantité de neige qui tombera dans cette région, selon le National Geographic. Cependant, d’autres calculs et simulations seront nécessaires pour confirmer ces travaux.

Toutefois, on ne sait pas réellement ce que Fabius voulait dire en évoquant un « chaos climatique ». La France est l’organisatrice de la 21ème conférence sur le climat, qui devrait se tenir en décembre 2015 à Paris. C’est-à-dire dans près de 565 jours…

Source et article en intégralité sur Express.be

Pourtant, la question se doit d’être posée: y’a-t-il réellement un problème de réchauffement climatique? Il est indéniable un dérèglement du climat avec des aberrations qui sont apparues dans le domaine, mais de là a parler d’un réchauffement…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here