En réalité…

Je Suis Malheureux… Je Ne Crois Pas Pouvoir Être Libre Maintenant

Lien de la vidéo https://youtu.be/ZPoZCJL21D0

Je ne me mets plus en colère: j’observe, je réfléchis et je m’éloigne si cela est nécessaire

Je ne me mets plus en colère : j’observe, je réfléchis et je m’éloigne si cela est nécessaire

À force de devoir lutter contre des situations compliquées, nous apprenons à prendre une distance émotionnelle, à gérer notre mal-être et à réfléchir avant de prendre une décision.

Comme pour toute chose, pour apprendre cela il faut du temps et de l’expérience. Beaucoup d’expérience.

Ainsi, nous pourrions dire que la distance émotionnelle est un code non écrit qui nous permet de voir et de sentir les choses d’une autre manière.

En effet, nous prenons du temps pour que des émotions telles que la colère s’affaiblissent et pour laisser place aux sentiments qui nous permettent de comprendre plus facilement ce que nous pensons réellement et comment nous souhaitons agir.

Une banderole « Hollande Démission » survole plusieurs plages de France depuis samedi !

Hier, sur la côte landaise, les personnes qui étaient en train de bronzer ont eu la surprise de découvrir une banderole dans le ciel avec le message « Hollande-demission.fr », rapporte le site de Sud-Ouest . C’est le collectif « Hollande Démission », qui demande depuis juillet 2013 la démission du président de la République, qui est à l’origine […]

La manifestation contre Hollande parlons-en !

Ils ont appelé le président François Hollande à se retirer tout de suite, sinon le +Jour de colère+ ira le poursuivre dans la rue avant de le chasser dans les urnes. Des incidents entre quelques centaines de manifestants et les forces de l’ordre ont éclaté dans la soirée au moment de la dispersion de la […]

Les journalistes des Nouvelles-Calédoniennes écrivent à Jean-Marc Ayrault

En greve depuis le 19 mars 2013, les journalistes des Nouvelles-Calédoniennes sont inquiets ! Comme nous le savons depuis quelques jours, les groupes Hersant et Tapie s’apprêtent à vendre les « nouvelles » qui paraissent sur le territoire depuis 1971, à des hommes d’affaires locaux ( Bruel , Jeandot, Lavoix pour ne pas les nommer ). Les […]

« Journal de merde. Photos de merde ! » Dixit Valerie Trierweiller.

C’est le Canard Enchainé qui révèle l’information ce matin, la Première Dame de France serait furieuse contre le journal dans lequel elle travaille Paris Match. En cause, la Une de Paris Match, datée du 7 février 2013. On y voit Valérie Trierweiler au bras de son François Hollande se promenant dans le jardin du Luxembourg […]

Ces images de Marseille qui ont provoquées la colère de Sarkozy

Comment a-t-on pu en arriver là à Marseille, cette ville dont le seul nom, il n’y a pas si longtemps, évoquait la joie et la douceur de vivre du sud de la France. Et surtout pourquoi en est-on arrivé là ? Changer de préfet de police 3 fois en 2 ans, n’est-ce pas une façon de se cacher derrière son petit doigt ? Avaient-ils seulement les moyens de réussir leur mission ?

Boris Boillon encore un francais qui nous fait rougir !

lors qu’il est devenu une star du web en quelques jours, l’actuel ambassadeur de la France aux États-Unis, faisait, en 2007, déjà le bonheur des diplomates américains.

Depuis une semaine, le web ne parle de que de lui. Lui, c’est Boris Boillon, récemment nommé ambassadeur de la France en Tunisie, auteur de frasques qui lui valent déjà d’être critiqué tant en Afrique du nord que dans l’Hexagone. Alors que sa photo sur le réseau social Copains d’Avant, où il apparaissait en maillot de bain, lui avait déjà valu quelques railleries, une colère contre des journalistes tunisiens la semaine dernière avait soulevé la polémique.

C’est fois-ci, c’est une indiscrétion de la diplomatie américaine révélée par 20minutes.fr qui porte un coup à la légitimité de Boris Boillon. En 2007, lors d’une rencontre de travail avec les diplomates américains présents à Paris, l’homme s’était allègrement vanté de sa relation avec Nicolas Sarkozy. Il donnait également l’impression de « se délecter » du rôle qu’il venait de jouer dans la libération toute récente des infirmières bulgares, enfermées depuis 1999 en Libye.