Des ingénieurs développent une nouvelle encre magnétique pour imprimer des appareils qui s’auto réparent en un temps record (50 ms)

Une équipe d’ingénieurs de l’Université de Californie à San Diego a développé une encre magnétique qui peut être utilisée pour fabriquer des batteries, des capteurs électrochimiques et même des circuits électriques portables et à  base de textile, qui tous s’auto-réparent

inkself1

L’ingrédient clé de l’encre correspond à des microparticules orientées dans une certaine configuration par un champ magnétique. En raison