Une ministre italienne fond en larmes à l’évocation des « sacrifices » réclamés

La ministre italienne aux Affaires Sociales fait le buzz depuis dimanche et l’annonce des mesures de rigueur dévoilées par le gouvernement de Mario Monti. Alors qu’elle expliquait que ses décisions lui ont « coûté psychologiquement », elle n’a pu s’empêcher de verser une larme.