SEISME – Il a été ressenti à Ottawa, Toronto et Montréal…

Un tremblement de terre a été ressenti ce mercredi au Canada, dans les villes d’Ottawa, Toronto et Montréal, selon le site de radio Canada. Cyberpresse précise que l’épicentre était situe a 100 Km au nord de Buckingham, dans l’Outaouais.

Le site américain USGS d’observation des séismes signale en effet un tremblement de terre de 5,5 sur l’échelle de magnitude du moment.

La secousse, qui a été ressentie jusqu’à Toronto, site du sommet du g20 qui commence samedi, a atteint une magnitude de 5,7 selon les informations préliminaires de la Commission géologique du Canada, a déclaré le sismologue Maurice Lamontagne à la chaîne Radio-Canada.

Plusieurs immeubles évacués à Ottawa

L’épicentre se trouvait à environ 30 km au nord de Buckingham, ville du Québec située à quelque 25 km au nord-est d’Ottawa.

Les murs des immeubles du centre de Montréal ont tremblé pendant quelques dizaines de secondes, mais on n’observait aucun signe de panique dans les rues. En revanche, dans le centre d’Ottawa plusieurs grands immeubles ont été évacués et les rues étaient remplies d’employés sortis d’urgence de leurs bureaux. Trois quarts d’heure après la secousse, il leur était toujours interdit de regagner leurs postes.

Dernier séisme important en 1988

Des lézardes étaient visibles sur les murs de l’édifice qui abrite la presse parlementaire. Une fissure est apparu également dans l’immeuble abritant le bureau de l’AFP à Ottawa.

Plusieurs dizaines de séismes de faible puissance, associés à la faille de Logan qui longe le Saint-Laurent, se produisent chaque année au Québec.

Le dernier séisme d’importance dans la région, d’une magnitude d’environ 6, s’était produit en 1988 et avait causé des dégâts mineurs, notamment dans la région du Saguenay, à 500 km au nord-est de Montréal. Cette secousse avait été nettement ressentie dans la métropole québécoise, où elle avait causé plus de peur que de mal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here