Un 1er mai revelateur

1500 et 2000 calédoniens dans les rues de Nouméa! Avec LKU qui hurle « KANAKY 2014 », le drapeau FLNKS flottant un peu partout, une nouvelle preuve s’il en était besoin de la fourberie de la coalition RUMP/AE/UC/PT et de l’impossibilité pour ce drapeau de représenter TOUS les calédoniens !

Calédoniens, souvenez-vous en lorsque vous entrerez dans l’isoloir prochainement .

N’oubliez pas ceux qui ont fait des alliances contre-nature dans votre dos, renié leurs promesses électorales et piétiné le principe de « moralisation de la vie politique » alors que c’était leur leitmotiv !

Les Calédoniens semblent avoir choisi la voie tracée par NS et ses lieutenants locaux ! Je crois que nous pouvons remercier les divers partis politiques (dits loyalistes) pour leur non engagement dans la campagne Présidentielle !
En choisissant de mettre en tête deux candidats non opposés au drapeau FLNKS, ils acceptent de facto ce dernier !Le gel du corps électoral ne les a pas ému ! L’emploi local les a emballé ! Le drapeau au final, ils l’acceptent ! Le droit civil viendra mettre un point final au processus d’indépendance !

Le vote FN (local) pouvait être une magnifique gifle infligée aux institutions locales et un signal fort pour l’état ! mais bon il semblerait que les intérêts soient plus en adéquation avec vos préoccupations toutes locales ! législatives pour le combat des chef, animé de rancune tenace et provinciales pour distribution des places ! Les résultats des présidentielles sonnent le glas du drapeau commun ! 50% (NS)+ 25% (FH) ! les politiques sauront utiliser ces scores pour démontrer la justification du drapeau ! Du reste D LEROUX a abordé le sujet dès hier soir !
Pour finir nous sommes en NC déjà au délà des années 30, plus proche de 36 dans un pays frontalier ! Sortez de votre petit monde Néo Calédo, la nouvelle Calédonie n’est à ce jour qu’un régime raciste et xénophobe ! Votre tour viendra soyez en certain, cela a déjà commencé dans les revendication USTKE concernant les cadres de l’éducation ! Bref comme je l’ai dit mode « Expatrié » ! Il est difficile de loupé un rendez vous et de pouvoir rebondir ! ce rendez vous à belle et bien était loupé ! Nous en reparlerons un jour de citoyen Francais (réel) et citoyen canaquie car pouvez vous être certain de participer au prochain scrutin Présidentielle ? Pour ma part OUI, je me déplacerai tous simplement dans mon ambassade ( ex haussariat) !

Vais entrer en mode expatrié, dès maintenant et invite les « non bienvenues  » à en faire de même ! Laissons le « peuple élu » face à ses contradictions, à ses regrets à venir

( sources FB)

Rejoindre la conversation

  1. la grenouille verte

10 commentaires

  1. Oui nous n’oublirons jamais ce moment historique, celui de la levée des 2 drapeaux! merci! 🙂

  2. « En choisissant de mettre en tête deux candidats non opposés au drapeau FLNKS, ils acceptent de facto ce dernier… »

    Bof, pas forcément, il suffit de voter blanc dimanche prochain pour marquer son désaccord avec les 2 partis du système babylone.

  3. Les 1° mai se suivent et se ressemblent en fait.

    Devinette:

    Quelle est la difference entre un cancer et l’USTKE?

    Un cancer évolu.

  4. LKU fidèle à lui-même!

    En prônant l’indépendance en 2014, l’intéressé ne fait-il pas une démonstration de force envers le futur président, surtout si celui-ci est Hollande pour lequel LKU appelle à voter?

    On ne peut, en effet, s’empêcher de penser aux années 80, à l’époque où les indépendantistes avaient appelé à voter pour le candidat socialiste de l’époque (Mitterrand) qui leur avait promis l’indépendance en 1981 … avec les conséquences que l’on sait (parole non tenue par le président élu, les évênements en Nouvelle Calédonie …)!

    Est-ce qu’en se conduisant de la sorte, LKU ne tient pas à rappeler au futur président Hollande qu’il doit tenir parole et ne pas se conduire comme Miterrand?

    Se pose alors la question de savoir s’il y a eu des accords (secrets) entre socialistes et indépendantistes, comme cela avait été le cas en 1981?

  5. Merci aux colons pour leurs contributions, grâce à leurs idées rétrogrades, d’un autre temps, ils nous réconfortent dans notre combat, il n’y a qu’une seule solution : KANAKY 2014

  6. Salut Malsi et arretes, t’imagines un peu la Kanaky independante? Ca donnerait raison a ceux qui disent (ecrivent) que l’apres colonialisme ca engendre le tiers-monde, les exemples sont nombreux, c’est ca que tu veux? La misere pour le Caillou?

  7. @ Mister Eric, et tout interesse(e/s):
    L’auteur et Marc Michel, la 2eme edition est de 2005.
    Le synopsis:
    En 1939, les empires coloniaux semblaient à leur apogée.
    25 ans plus tard, ils ont pratiquement cessé d’exister. Comment expliquer ce phénomène majeur du XXe siècle, les décolonisations des peuples soumis à la domination de l’Europe ? Les étapes de ce processus sont examinées ici à la lumière des relations internationales. Les décolonisations ont constitué, en effet, un facteur décisif du passage d’un monde bipolaire, celui de la Guerre froide, au monde multipolaire et chaotique contemporain.
    Elles ont contribué à l’émergence d’un nouvel acteur sur la scène internationale : le tiers monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *