Les organisateurs veulent dénoncer « l’offensive islamiste » en France, selon Le Parisien.

De quoi s’agit-il ?
Ofiiciellement, le rassemblement de ce samedi soir, qui est prévu à la place de la Bourse à Paris et dans cinq villes de province, a pour but de de fêter le 140e anniversaire de la IIIe République et la laïcité à la française.

Dans le détail, le communiqué de l’association « Riposte laïque », qui co-organise l’événement,  prône un refus de « tout accommodement raisonnable avec l’islam » et évoque « la gravité de l’offensive de cette religion dans notre pays et dans toute l’Europe ».

Les organisateurs de l’événement sont les mêmes que ceux de l’apéro « saucisson pinard » de la Goutte d’Or, à l’exception du groupuscule Bloc identitaire, qui n’est pas de la partie cette fois-ci.

Les organisateurs ont adressé à la préfecture de police une déclaration de manifestation dès le 16 août. Le maire (Verts) du IIe arrondissement de Paris, où se trouve la place de la Bourse, avait dénoncé un apéritif « anti-islam » et avait demandé au préfet de police de Paris l’interdiction de cette manifestation, explique 20minutes.

Celle-ci a estimé qu’il n’y avait pas de motif d’interdiction. « Aucun élément ne permet d’interdire le rassemblement », a indiqué la préfecture de police, citée par l’Est républicain.

Le 18 juin dernier, l’apéro « saucisson pinard » de la Goutte d’or, à Paris avait été interdit en raison « de forts troubles à l’ordre public (qui) n’auraient pas manqué de résulter du caractère provocateur de cette manifestation ». Ce n’est pas le cas cette fois-ci selon les autorités, qui estiment qu’interdire l’apéro de ce samedi soir « porterait une atteinte disproportionnée à l’exercice d’une liberté publique fondamentale ».

1 COMMENT

  1. Un apéro anti-juif aurais forcement été interdit, mais un apéro anti-islam non, c’est tout à fait normal, ce sont des tous des terroristes.

    Monde de merde…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here