Après avoir publié les révélations du Docteur Miachel YADEON, ancien vice-président et scientifique en chef de Pfizer, devant se qui semble être une conférence en ligne organisée par la Coalition mondiale pour la santé et la Vie, et le Conseil des Nations Unie pour la vie et la vérité, un Biostatiticien espagnol, du nom de Ricardo Delgado Martin, fondateur directeur d’un mouvement de libre pensée et de réflexion basé en Espagne (La Quinta ColumnaLa cinquième Colonne), a exposé les preuves qu’un échantillon du vaccin ARN Pfizer comportait des nanoparticules d’oxyde de graphène, en concluant que la Covid-19 n’existe pas, tout en nous proposant des antidotes!

https://www.psiram.com/fr/index.php/COMUSAV

https://t.me/s/comusav?before=253

https://odysee.com/@DéNONCIATIONS:2/URGENT–Antidote-au-vaccin-Arn:3?

La Covid-19, semble être créé selon lui, par différents moyens de transmission et d’excitation des nanoparticules d’oxydes de graphène contenus dans les masques, le gel hydroacoolique, les tests PCR, les tests antigéniques, les vaccins intranasals et sous cutanée, grace à l’activation du signal 5G comme à Wuhan en Chine. Beaucoup d’antennes 5G ayant été installées près de centres de gériatrie et de maisons de retraite, indique t-il.

A partir de ces constats, l’équipe de Ricardo Delgado a cherché quels médicaments ou traitements étaient disponibles pour “dégrader” l’Oxyde de graphène dans le corps.

Résultats: L’acétylcystéine, la Glutathion ou l’Astaxanthine (puissant oxydant).

Traitements déja utilisés par des hopitaux en intraveineuse sur des patients ayant eu des pneumonies bilatérales (quasiment morts). Ils ont tous été sauvés. 100 anciennes études ont prouvés des résultats incroyables.

Ricardo Delgado Martin est:

Diplômé en statistiques de l’Université de Séville. Maîtrise en biostatistique. Diplôme de troisième cycle en biologie de la santé : microbiologie clinique, épidémiologie et immunologie clinique appliquée de l’Université européenne Miguel de Cervantes. Expert universitaire en génétique clinique de l’Université Antonio de Nebrija. Certificat de contribution scientifique de l’Université de Séville et du S.I.P.I.E. Master de troisième cycle en psychologie de l’enfant. Master en banque et finance de l’Instituto Superior de Técnicas y Prácticas Bancarias. Maîtrise en formation personnelle.

————————————————————-

La Quinta Columna : L’analyse du flacon de vaccination confirme la présence de nanoparticules de graphène

24 juin 2021


Dans l’émission n°63, La Quinta Columna (le biostatisticien Ricardo Delgado et le docteur José Luis Sevillano) a partagé quelques-unes des nombreuses photographies des analyses que l’équipe de chercheurs avec laquelle ils travaillent a obtenues après avoir soumis la substance à différentes techniques pour déterminer chacun de ses composants.

Comme promis, ils ont tenu parole; les résultats sont époustouflants. Leurs théories sur la présence d’oxyde de graphène dans les flacons ont été confirmées: il y a bel et bien de l’oxyde de graphène dans les flacons. Tous les soupçons qu’ils avaient à ce sujet ont été dissipés.

Cette émission a été, peut-être, la plus importante à ce jour en raison de la quantité d’informations et de preuves présentées.

Pendant la transmission, Ricardo Delgado a apporté les précisions suivantes: “Tout d’abord, nous ne disons pas que nous sommes anti-vaccins. Le problème est que ce n’est pas un vaccin, c’est une dose de graphène à une personne.”

Comme toujours, Orwell City a sélectionné les moments clés du programme ainsi que les explications données par La Quinta Columna.

Traduction: Ou coroborés en théorie, c’est ce qui nous permet d’extrapoler toutes les conclusions que nous avons faites dans les derniers programmes ici à La Quinta Columna.

Lien : Rumble

Ricardo Delgado : Ce que nous allons faire à partir de maintenant, c’est montrer les images que nous avons de l’analyse de la fiole au microscope optique et au microscope électronique.

Je vais vous montrer une série de photographies. Soyez attentifs et nous allons ensuite les comparer avec un matériau. Nous allons également montrer les mêmes photographies comparées à ce matériau et vous pourrez tirer vos propres conclusions. Mais, comme je l’ai dit, ceux qui doivent les tirer sont les techniciens, les médecins et les professeurs qui ont fait l’étude. Cependant, il est important que vous sachiez ceci parce que nous disons toujours que lorsque quelqu’un va manger un hamburger, il demande quels sont les ingrédients qu’il contient. Eh bien, ils devraient au moins savoir de première main ce que contient la fiole, puisqu’ils vont se l’injecter dans la veine, n’est-ce pas ?

Il s’agit de la microscopie électronique TEM, c’est-à-dire la microscopie électronique à transmission. Le microscope électronique utilisé est le JEM-2100Plus.

https://www.jeol.co.jp/en/products/detail/JEM-2100Plus.html

Commençons par le microscope électronique. Voici ce qui apparaît dans la fiole.

Ce que vous voyez là, toute cette zone, est de l’ordre du micron, du micromètre, soit un millier de nanomètres au microscope électronique. Ce que vous voyez, cette maille suspecte, c’est ce que nous devions découvrir en premier lieu.

En dehors de cela, d’autres études ont été faites qui ont déterminé ce que vous savez déjà. Néanmoins, continuons avec l’analyse de la photographie. La vérité est qu’elle ressemble à une maille satanique. Regardons-en une autre.

Ici, également à 1 micromètre, un micron, qui est un millionième de mètre et mille fois plus qu’un nanomètre. Là, vous le voyez un peu mieux. Voyons-en un autre.

Ici, il est encore plus agrandi : 5 fois plus à 200 nanomètres. Et ce que je veux que vous remarquiez, c’est surtout cette chose noirâtre qui apparaît là-bas comme une sorte de maille, parce que ce qu’il y a derrière, ce sont probablement les trous, probablement. 

En voici une autre à 200 nanomètres, mais avec un peu plus de lumière. Et comme je le disais, ce qui est intéressant en fait, c’est le maillage, cette maille qui recouvre tout.

Voici une photo prise dans la littérature scientifique :

C’est ce que je veux que vous voyiez. Maintenant je vais mettre l’image à gauche de l’échantillon de vaccin et à droite du graphène. Et vous tirez vos propres conclusions.

Le premier est à 200 nanomètres et le second à 500. Quoi qu’il en soit, comme je l’ai dit, toutes les personnes qui ont travaillé avec ce matériau, évidemment, lorsqu’on leur a présenté ce matériau, nous ont dit qu’il s’agissait sans aucun doute d’oxyde de graphène.

Outre les preuves, comme je l’ai dit, de la spectroscopie et de la résonance magnétique, nous allons maintenant voir quelques images au microscope optique. Celles-ci ont un grossissement bien moindre, mais il est également significatif. Comme vous pouvez le voir, voici l’échantillon de la fiole.

Il apparaît comme une sorte de pli. La façon qu’ils ont de nous le faire comprendre, c’est comme si c’était un Kleenex (serviettes de table) qui a des plis et qui apparaît au fond d’une piscine. C’est pratiquement ce qu’ils nous disent. Ils me disent ici de le développer un peu plus :

Eh bien, c’est l’une des photographies prises au microscope optique avec suffisamment de lumière, naturelle dans ce cas, mais avec suffisamment de lumière.

Voyons-en une autre. Je vais zoomer dessus également.

Ce qui est caractéristique, comme je le disais, c’est que c’est comme un morceau de chiffon, un morceau de Kleenex, c’est le mot. Avec certains plis au fond de quelque chose.

Regardons d’autres photos.

On peut voir qu’il a un peu d’élévation et c’est important.

En voici un autre.

C’est ce qu’il y a dans le vaccin, ok ? La grande majorité d’entre eux.

Un autre :

Regardez quand même les plis comme s’il s’agissait d’un tel mouchoir. C’est la forme caractéristique de ce matériau.

Voyons-en un autre.

C’est de la microscopie optique, elle a un grossissement beaucoup plus faible que ce que vous avez vu auparavant au niveau du nanomètre.

Une autre. Il y en a beaucoup, j’ai choisi les plus représentatives.

Notez les plis. Souvent, il ne s’agit pas de figures uniformément réparties ou rectilignes, bien que la plupart d’entre elles le soient.

Voici une autre de ces figures.

En fait, je pense que c’est le même, mais avec un peu moins de grossissement.

Maintenant, vous allez en voir un avec de la lumière, pour que vous puissiez le voir un peu mieux.

Et maintenant, nous allons faire de même : je vais vous en montrer un sous le microscope optique, un de l’échantillon, un de ceux que vous avez déjà vu, et en dessous, mais ils seront en noir et blanc, de l’oxyde de graphène. Du GO. Jetons-y un coup d’œil.

Ci-dessus, la photo de l’échantillon de la fiole, celle-ci et la même avec la lumière et en dessous, les nanoparticules de graphène. Il y a une ressemblance.

Je vous dis que ce qui change c’est la lumière dans ce cas, et ici elles sont prises en noir et blanc. Et celle-ci est aussi très représentative. Comparons celle de gauche avec celle de droite.

Nous avons ici l’échantillon de gauche, qui est l’échantillon du vaccin, et à droite en noir et blanc, qui a été pris dans la littérature scientifique, des nanoparticules de graphène. Eh bien, comme je l’ai dit, des photos prises par des personnes qui travaillent avec ce matériau et qui n’ont pas hésité à nous dire qu’elles ont aussi les plis et les caractéristiques de l’oxyde de graphène.
Eh bien, comme je l’ai dit, nous avons soumis cela à votre réflexion. Bien sûr, il existe d’autres techniques, encore plus évidentes et concluantes que l’observation elle-même, qui le sont déjà. Elles le sont déjà. Surtout celles des bandes d’absorption – on les appelle les bandes d’absorbance – , avec certaines longueurs d’onde du spectre électromagnétique et qui donnent le signal, précisément, les pics dans l’oxyde de graphène.

Mais tout cela, comme je le dis, bien que ce ne soit pas à nous de le faire, en temps voulu, sera raconté par les médecins qui ont fait cette étude, des médecins d’une institution publique officielle de notre pays. Le moment venu, ces personnes seront même interviewées et présenteront le rapport en direct, probablement, ou feront une vidéo pour nous et nous l’illustrerons également ici sur la chaîne. Mais nous, comme nous l’avons dit et comme nous l’avons promis, nous allions mettre ces photos à votre disposition. Nous n’avions aucun doute en raison de l’effet magnétique qu’il a provoqué au départ, et nous n’avions pas non plus de doute sur ce qui se passait, ce qui se passe là-dedans. Maintenant, nous le savons beaucoup mieux et sans aucun doute. C’est précisément cette hypothèse déjà confirmée en théorie, et c’est ce qui nous permet d’extrapoler toutes les conclusions que nous avons faites dans La Quinta columna, les dernières émissions.

https://rumble.com/embed/vgdnel/?pub=4

Lien : Rumble

Ricardo Delgado : Le programme d’aujourd’hui, parce que je pense qu’il a été assez complet, surtout grâce aux images de la route que vous attendiez. Il y a quelqu’un qui a demandé si on pouvait mettre les images ailleurs, eh bien, vous pouvez faire ce que vous voulez. Je peux déjà vous dire que vous allez être critiqués, on va dire : “Cet homme a pris les images et a mis les images qu’il voulait !” Je ne veux même pas donner des idées, mais évidemment si on voit que le magnétisme est nié, imaginez ça. Parce que ça leur fait mal.

Néanmoins, nous allons bientôt remettre un rapport d’expertise des personnes qui ont effectué l’analyse. Ce sont des spécialistes et ils travaillent aussi dans des instituts et des institutions officielles et publiques. Dès que quelqu’un veut discuter des résultats de l’analyse, il est aussi simple que d’en faire une autre et de la contraster, c’est ainsi que cela se fait dans la méthode scientifique. On ne fait pas une émission de “Sálvame”, on ne va pas à la télévision voir l’émission de Risto. Cela se fait à un niveau interne et scientifique, et laissez-les débattre de tout ce qu’ils ont à débattre, laissez-les venir à nous avec une autre analyse. N’y avait-il pas des gens qui avaient dit qu’ils allaient faire une analyse ? Alors faisons-le, faites-nous savoir ce que vous avez trouvé et nous pourrons en discuter. Ou ils peuvent discuter avec nos chercheurs. Dans ce sens, il n’y a rien de plus à dire à ce sujet…

Le moment venu, ces informations seront rendues publiques et seront portées à la connaissance de chacun d’entre vous, bien sûr. Et à partir de ce moment-là, vous devrez décider de ce que vous avez à faire : ne pas vous soumettre à ce processus d’inoculation du graphène à l’ensemble de la population. Ne permettez en aucun cas – et bien, je n’ai même pas besoin de vous dire quoi que ce soit sur le fait de garder vos enfants loin de l’inoculation de ce matériau – vous-mêmes, vos proches, d’être directement graphénisés, d’être inoculés avec de l’oxyde de graphène, parce que c’est ce qui est dans la fiole. Parce que c’est ce qu’il y a dans la fiole. Voulez-vous commenter quelque chose José Luis avant de clore l’émission en direct ???

Dr. José Luis Sevillano : Non, juste ça : que chaque jour qui passe, il y a plus de gens avec des bras magnétiques et ce sont des gens qui sont de notre côté. Mais nous avons cette imminence à notre porte qui nous fait entrer et nous devons nous dépêcher. Nous devons sensibiliser beaucoup de gens, autant de gens que nous pouvons. C’est mon message aujourd’hui. Et la raison et la vérité sont de notre côté. Il n’y a pas de complexe. Celui qui contredit cette information sur la fiole, etc., eh bien, il ne se passe rien; qu’il vous explique pourquoi le bras est magnétique. Même s’il vous dit: “Ça n’existe pas”, alors qu’il le dise aux millions de personnes qui le portent. Nous avons donc la raison et la vérité de notre côté et nous voulons vraiment que nous et les gens des générations à venir ne soient pas du bétail marqué magnétiquement, contrôlé à distance et rendu malade à cause de ce contrôle. Nous avons un défi à relever. Jamais l’humanité n’a eu un défi aussi important et nous devons mener la bataille.

Ricardo Delgado : C’est bien. Vous avez vu les images au microscope optique et au microscope électronique. Je ne me souviens pas si c’est la microscopie d’émission et de transmission… ?

Dr. José Luis Sevillano : Microscope électronique à transmission et microscope électronique à transmission optique. Oui, c’est très intéressant. Ce que nous avons vu là. Il a la valeur qu’il a. Vous devez croire ce que nous disons parce que cela vient des sources qui l’analysent. Le rapport sera bientôt prêt, parce qu’ils sont sur le point de… c’est déjà fait, sûrement. Mais bon, nous devons le rendre officiel dans le sens où nous verrons comment nous le présentons, où, comment tout cela est fait, mais le travail est fait.

Ricardo Delgado : Nous devons encore décider de la langue. Nous allons le mettre en plusieurs langues pour qu’il puisse être diffusé sur tout le net et aller là où il doit aller. L’avocat allemand Reiner Fuellmich a également été informé au départ. Nous ne savons pas si cela va se passer ainsi, mais comme nous le disons toujours : ce sera fini de bas en haut. Bien sûr, elle sera dénoncée, elle sera dénoncée légalement. Vous savez déjà comment fonctionne la justice: elle ira devant les tribunaux espagnols, ils parleront de traçabilité, elle ira devant le tribunal de La Haye et ensuite devant la Cour pénale internationale. Mais évidemment, notre travail est d’aller jusqu’au bout et nous allons épuiser toutes les voies. Mais le premier et le plus important est que vous ayez la connaissance de ce qui se passe réellement.

Dr. José Luis Sevillano : C’est exact, et arrêtons cela. Que tout s’arrête. Tout. Pour voir que le prochain mouvement est fait par eux, parce que pour le moment ils ne donnent pas de réponse. C’est une réponse. Ne pas donner de réponse est une réponse qui devrait nous rendre vigilants. Courage ! Et vous savez que la raison et la vérité sont de notre côté. La science est de notre côté. Partout où vous mettez la main pour chercher des articles, tout parle de cela. N’ayez pas de problèmes, il n’y a rien contre cette version que nous donnons ici. Il n’y a que celle qui parle de toute la virologie de cette dernière année, qui est entièrement fausse si vous vous en rendez compte. Tout est faux, cela ne tient pas debout, il y a des contradictions, tout est confus ou jamais vu. Vous pouvez vous concentrer sur cette version, mais vous perdrez. En revanche, dans celle-ci, si vous partez à la recherche d’informations comme nous l’avons fait, tout se tient. Tout ce que nous avons vu l’année dernière, ce que nous voyons et ce que nous allons voir s’emboîte parfaitement…

Ne manquez pas les programmes quotidiens de La Quinta Columna et commencez à suivre le Dr José Luis Sevillano et le biostatisticien Ricardo Delgado sur Telegram , Twitch, Instagram et YouTube .

Ne manquez pas les émissions quotidiennes de La Quinta Columna et commencez à suivre le Dr José Luis Sevillano et le biostatisticien Ricardo Delgado sur Telegram, Twitch, Instagram et YouTube.

Aidez à faire connaître cet article pour que d’autres puissent en savoir plus sur cette équipe exceptionnelle.

-Orwellito.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Source:

https://www.orwell.city/2021/06/graphene-oxide-in-vaccination-vials.html

Note additionnelle: le Dr. José Luis Sevillano évoque que des gens auraient “des bras magnétiques” à cause de l’injection des vaccins Anti-Covid et de l’infiltration de nanoparticules de graphène. Voici quelques preuves de personnes vaccinées et “magnétisées” avec des objets se collant directement sur leur peau!

Source de ces photos: https://odysee.com/URGENT–Antidote-au-vaccin-Arn:326d29956e1d0b2227766de3d459b8cd60b8989d?src=embed

En conclusion, le gouvernement Espagnol actuel et l’entreprise mondial Pfizer doivent paniquer en ce moment. Et que l’on vienne pas nous dire que les antennes 5G installées discrètement dans de nombreux pays sur notre Planète, furent juste une amélioration du réseau de TV pour visualiser des matchs de foot en mangeant du Popcorn.

Conception: Infoveritas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *