Y a-t-il un contrôleur dans la tour? Si la blague semble avoir fait sourire les pilotes, l’aviation civile américaine (FAA) ne rit pas et a suspendu jusqu’à nouvel ordre deux employés de l’aéroport JFK, à New York, après que l’un d’entre eux a laissé son fils derrière le micro. «Ce comportement n’est pas acceptable et ne démontre pas le type de professionnalisme attendu des employés de la FAA», a réagi l’agence.
«Dans l’attente du résultat de l’enquête, les employés impliqués dans l’incident sont suspendus et ne contrôlent plus le trafic»ont-ils ajouté.

L’incident s’est produit récemment à JFK, à une date qui n’est pas connue. La chaîne de télévision régionale Fox-Boston (nord-est), s’est procurée un enregistrement de la tour de contrôle qu’elle a diffusé sur son site.

Jet Blue 171, clear for take off» («Jet Blue 171, vous pouvez décoller»), lance l’enfant. «Super travail», lui répond un pilote visiblement amusé. Dans l’enregistrement, on entend également «AMex contact départ, Adios!» s’exclame l’enfant. Une femme, pilote ou co-pilote, lui répond «Adios!».De plus en plus amusé, l’enfant lance un «La voie est libre, Adios Amigos!» aux pilotes du dernier vol, à destination de Las Vegas.La scène s’est produite durant les vacances scolaires. Les trois vols décollaient tous en fin d’après-midi. «Voilà ce qui se passe quand les enfants ne sont pas en classe», commente quelqu’un, tandis qu’une autre un autre répond: «Je voudrais bien pouvoir amener mon enfant au boulot.»
Pour l’enfant, une vocation est sans doute née. Pour son père, une carrière va peut-être se terminer.


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here