le-journaliste-dmitri-kisselev-a-evoque-la-destruction-nucleaire-des-etats-unis_141728_w250Alors qu’il présentait une émission hebdomadaire sur une chaîne de télévision russe, le journaliste Dmitri Kisselev a évoqué l’arme nucléaire, affirmant que la Russie était « le seul pays au monde à pouvoir transformer les Etats-Unis en cendres radioactives »

En réaction aux derniers événements en Crimée et en Ukraine, la politique de propagande en Russie a considérablement changé. Conséquence : le journaliste Dmitri Kisselev, présentateur vedette de la chaîne de télévision Russie 24, est devenu en quelques semaines la figure de proue de la propagande du Kremlin.

Lors de son émission hebdomadaire dominicale, Dmitri Kisselev a consacré une partie de son programme à la condamnation par les Etats-Unis du référendum de ce dimanche pour le rattachement de la Crimée à la Russie. Le journaliste a alors évoqué un « sondage américain » dont il n’a déclaré ni la source ni la date, affirmant que « Poutine est un bien meilleur leader qu’Obama », avant de parler de l’arme nucléaire : « La Russie est le seul pays au monde à pouvoir transformer les États-Unis en cendres radioactives », a-t-il affirmé à la télévision russe.

« Je ne sais pas si c’est une coïncidence, mais un jour après qu’Obama a appelé Poutine pour lui mettre une nouvelle fois la pression, un article expliquait en détail comment fonctionne notre système de châtiment nucléaire garanti, baptisé Périmètre par Moscou et tête mortelle par les Américains », explique-t-il à la télévision. Dmitri Kisselev faisait alors référence à un article du journal Rossiskaya Gazeta, qui détaillait le système de défense militaire russe en cas d’attaque américaine.

Ce n’est pas la première fois que Dmitri Kisselev se fait remarquer dans le monde. En 2012, une vidéo de lui avait fait le tour du monde, dans laquelle il parlait des homosexuels. « Il faut leur interdire d’être donneur de sang, de sperme. S’agissant de leurs cœurs, en cas d’accident de la route ces derniers doivent être enterrés ou brûlés car ils ne peuvent pas servir à prolonger la vie de quelqu’un d’autre », avait-il notamment déclaré.

Russie : un journaliste évoque la destruction nucléaire des Etats-Unis par Gentside

 

Sources : gentside

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here