Au JT de ce 12 mars, un avocat souhaiterait que les jurys populaires soient représentatifs de la population calédonienne en tenant compte des origines ethniques ou raciales de sa population (proportionnalité).
Or, l’art 1 de la constitution française précise que « (La France) assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »

Une telle proposition est donc contraire aux valeurs républicaines mais, et c’est là le véritable danger, accentuerait le clivage entre communautés si les jurés populaires se prononcent non pas en fonction du dossier mais en fonction de leurs préjugés : cela n’ira pas dans le sens du destin commun et de la justice républicaine, pour glisser clairement vers une justice ou les préjugés raciaux et xénophobes seront prépondérants.

Enlever le mot  » race » de la constitution est une chose, mais l’esprit de la loi ne doit pas être baffouée.
Or croire que cela permettra de tendre vers plus de ségrégation est mensonger puisque la constitution française puise sa source dans la déclaration des droits de l ‘Homme dont l’art 2 a servi de base pour établir l’art 1 de la constitution française.
Quoiqu’il en soit, le batonnier a fait une bourde qui risque d’être l’objet de commentaires politiques, voir d’une vampirisation de cette contre-argumentation ci-dessus !

Je pense sincèrement que le territoire s’enfonce jour après jour dans une sorte de course effrénée à la culpabilisation néo colonialiste ! On ne sait plus quoi inventer pour mettre en avant « l’authenticité » autochtone ! Loi sur le vote, emploi, culture (à tous les étages), coutume et maintenant les origines pour constituer les jurés aux assises ! Et après . . . . Toutes ses inventions sont en parfaites oppositions avec le droit le plus élémentaire ! Même si certaines d’entre elles sont irréalisables, elles participent à la stigmatisation ! 2014 me semble bien loin, hâtons nous, avant qu’il ne soit trop tard !

( Nrdlr :Vu sur des echanges Facebook)

7 COMMENTS

  1. C’est une proposition démagogique car il n’est pas possible de déterminer de manière précise l’ethnie dans une population métissée…certains métis se disent kanak alors que d’autres se disent européens…

  2. Ou Javanais !!!

    Et que fait-on des gens de petites tailles, ou de très grande tailles d’ailleurs…???
    Et de ceux qui on un gros nez, ou de petites oreilles…???

    Il faut découper encore plus la société Calédonienne c’est çà le partage, il a raison l’avocat…

    Et une case pour les idiots aussi, sans oublier ceux qui fument ou ne fument pas…

    Faux faire quelque chose pour ceux qui n’aiment pas le rose, c’est important, parce que à l’Hôpital il peuvent avoir des crises d’angoisse en croisant les blouses rose, ces dames qui donnent gratuitement de leur temps pour les autres…!!!

    Oui, oui, c’est çà, c’est bien çà l’avenir de ce Pays, la multiplication des différences…!!!

    Vive le destin commun…!!!

    Heu j’ai une question, si on ne doit plus parler de race, on doit dire quoi…
    De telle ou telle couleur…???
    Qu’en gros nous sommes tous bleu, mais qu’il y en a qui sont plus foncé que d’autres ??????

    Mon dieu !!! Quelle misère….

  3. Voilà un scoop : Voltaire était Poken ! Je croyais qu’il était réfugié fiscal en Suisse, comme tant de nos sportifs (that’s true mister Kombouaré à 250 000 €/mois), de nos artistes et de nos politiciens, même et surtout de gauche, même Cals ou Knk. Quoique ces derniers préfèrent la NZ ou Queensland, même Loulou. On n’est jamais trop prudent, s’ils arrivent au pouvoir prochainement, ils ne voudraient pas se tirer une balle dans le pied, alors autant avoir les pompes de sécurité trop tôt que trop tard !

    • tu veux que je traduise, Djedefre?

      Il avaient dit ceci, en Francais:

      ‘ Il est dangereux d’avoir raison dans des choses où des hommes accrédités ont tort. ‘

      C’est bien sur pour beaucoup de ‘Cagouillards’ ici-meme, il est dangereux pour eux, pour nous, d’avoir raison sur des sujets sur lesquels l’ordre etabli, nos dirigeants politiques, ont tort…

      Que pense-tu de son propos, a voltaire, Djedefre?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here