2 possibilités quand le corps physique meurt… :

– POSSIBILITÉ 1
Soit vous avez déjà réalisé que vous êtes en réalité Le Soi immuable (transcendé les différents plans astral, éthérique, mental et causal (âme)), et la mort du corps physique ne change rien pour Le Soi, seul le film sur l’écran de la Conscience change mais vous restez le Grand Vide/Esprit Divin/Amour inconditionnel/Infini que Le Soi Est.

– POSSIBILITÉ 2
Soit vous n’avez pas réalisé Le Soi, et simplement vous passez du rêve physique au rêve astral (haut ou bas selon la vibration des corps subtiles). Votre personnage mental (l’égo) demeure (dans son illusion mentale) et vous vous croyez “mort” en train de visiter l’astral, vous rencontrez d’autres images mentales (anges, guides, démons, parents décédés, extra terrestres…)… de là votre personnage se fait blablater par d’autres personnages, vous expliquant et vous montrant des images de situation de vies afin de les analyser d’un point d’observation plus “haut”, et là vous êtes dans la roue du hamster, vous êtes dans le temps et les objets, dans la maya/matrice, vous êtes dans un processus de soit disante évolution. Vous restez dans la dualité. Car il y a encore rêve (identification à une image mentale d’un moi séparé : l’égo).

Dans les 2 cas de toutes façons vous êtes le Soi, mais si il y a encore identification à un quelconque véhicule/corps subtil limité, et par conséquent au personnage (égo + âme individuelle/plan causal) projeté dans le film mental (sur le plan astral), alors vous êtes bon pour la ré-incarcération/réincarnation, qui est donc vous l’aurez comprit : un rêve. Vous rêvez être un “sujet” coincé dans la matrice, limité, vous êtes dans Maya, la Grande Blague Cosmique, c’est La Conscience qui se méprend/en donc rêve… en se croyant être un objet séparé dans le film.

Voici le récit d’une expérience type ou il y a encore quelqu’un qui s’identifie à “quelque chose” dans le film, et qui “expérimente donc la sortie de corps / la mort et la réincarnation”…

Évidement, dans une expérience de mort imminente comme racontée ici, le mental (le projecteur d’images et de pensées) va vous projeter le film qui correspond le mieux à vos croyances mentales (programmes du collectif de la planète ou le personne mental se croit être né). Donc si vous êtes occidental ça sera plutôt Jésus Marie et les Archanges Chrétiens… et si vous êtes plus programmé du coté Oriental, vous aurez le droit à Shiva, Shakti et toutes les autres images de dieux et déesses de cette culture…

Comprenez jusqu’où va l’illusion et le système de contrôle de la croyance égotique mentale pour rester en deçà du pan mental, dans des personnages qui naissent et meurent inlassablement…

Et pas la peine de cherche un responsable de votre malheur en dehors de ce que vous êtes, car il n’y a que Le Soi et Rien d’autre. Donc tu es Le Soi : La pure Conscience Infinie. Mais le mental t’imprime des images auxquelles tu t’es identifié en tant qu’individu séparé et limité.

Et comme tu as tout pouvoir, tu t’es coincé toi-même dans ton propre rêve de séparation. Ta prison est ton mental. Et rien d’autre.

En transcendant le plan mental et Causal (mémoires d’âmes / de rêves d’incarnations ayant imprimés des habitudes individuelles /distorsions qui se répètent d’incarnations en incarnations) tu réalises ta propre nature : Le Soi. L’innéfable.

Le lire et le savoir n’emmène le chercheur nul part. Seule une réalisation profonde vécue en méditation (Samadhi) peut nettoyer les différents corps subtils pour en effacer complètement l’égo. De l’âme, jusqu’au corps physique. L’égo est dissout totalement dans le Grand Vide Infini / Dieu / Le Soi.

Ainsi le Soi se réveille au Soi, après un long, long, très long, rêve… de temps et d’objets…

Namaste

L.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here