Les premiers échos de la victoire de François Hollande ont résonné très tôt dimanche. Des cris de joie suivi des traditionnels “on a gagné” qui ne venaient pas de n’importe où.
Mais la vrai polémique de ce lendemain de premier tour qui enfle dans les médias et sur le net c’est que ce Dimanche soir, parmis les milliers de Français qui ont occupé la place de la Bastille pour fêter la victoire de François Holland,. Beaucoup étaient armés de drapeaux français mais aussi de drapeaux étrangers.

Première à s’exprimer sur le sujet lundi matin, Nadine Morano a dit avoir ressenti « un drôle de sentiment lorsqu'[elle] regardai[t] la télé » en voyant « la place de la Bastille avec très peu de drapeaux bleu, blanc, rouge, beaucoup de drapeaux rouges, et puis également beaucoup de drapeaux étrangers ».

« Quand je vois ça, ça ne me rassure pas beaucoup », a lâché la ministre de l’Apprentissage, sarkozyste de la première heure, sur Europe 1, tout en faisant le lien avec la promesse de Hollande de donner le droit de vote aux étrangers. « Je me dis […] quelle est la France qu’on va construire avec le droit de vote des étrangers ? Nous nous battrons parce que nous ne voulons pas de ce droit de vote des étrangers », a-t-elle ajouté.

Le vice-président du Front national, Louis Aliot, s’est offusqué lundi de la présence de drapeaux étrangers, notamment « beaucoup de drapeaux algériens », « J’ai été hier assez surpris de voir autant de drapeaux étrangers saluer la victoire de François Hollande. », a affirmé Louis Aliot sur France Info.

« J’ai vu beaucoup de drapeaux algériens notamment, ce qui prouve bien que la communautarisation de la société française n’est pas une vue de l’esprit, mais une réalité », a-t-il conclu.

Bien evidemment Manuel Valls a rapidement répondu toujours sur Europe 1 . Le directeur de la communication de François Hollande a déclaré: «  »J’ai passé toute la soirée à la Bastille (…) Je n’y ai pas vu Nadine Morano. « Il y avait beaucoup de drapeaux, comme en 1995 ou en 2002. Il y a un sentiment de double appartenance qui existe. La Marseillaise a été entonnée par ces dizaines de milliers de citoyens, dont les jeunes des banlieues, ça m’a pris aux tripes. J’ai ressenti chez eux la fierté d’être français. Je n’avais jamais vu ça sauf dans les stades de foot, et encore. Nous sommes tous français », a ajouté Manuel Valls.

Sur le site du Nouvel Observateur, Hela Khamarou, observatrice politique est choqué par ces propos: « j’ai envie de tout dézinguer, quand j’entends en rentrant tard chez moi que des gens aussi déphasés que Nadine Morano se sont insurgés de voir tous ces drapeaux étrangers se marier place de la Bastille. Il n’y a pas eu qu’elle. Le FN aussi s’est fait entendre. De quoi confirmer la volonté de l’UMP de grapiller les voix des électeurs FN aux législatives. Et oui, l’UMP n’a pas fini de jouer le jeu du Front national. »

Moue !!Mais on verra très vite vos larmes de crocodiles roses !… Hollande ne fera jamais ce qu’il a promis, parce qu’il ne le pourra pas… faut être bête pour ne pas comprendre çà !… tous les grands patrons, tous les économistes et politologues censés le disent (voir le magazine « Entreprendre » qui vient de sortir)

Vive la France de la démagogie et de la racaille…. et puis, 51 %, c’est quand même loin de la « branlée » dont les gauchos se gargarisent !… et oui, Marine Le Pen doit savourer sa joie… parce que moi, pour la première fois de ma vie, je vais voter FN… aux législatives !
Ca fait pas de moi un raciste mais un NATIONALISTE comme Hassan II , Regardez et meditez !!

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=3fN36cK_z9E[/youtube]

3 COMMENTS

    • il est plein de vide ton cerveau,la grenouille.C’est presque un pleonasme que de l’ecrire.Etre de gauche,cela implique obligatoirement que l’on n’est pas « fini » .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here