Tuer les araignées, c’est prendre le risque de se faire envahir par les insectes. Autrement dit, mieux vaut ne pas rompre l’équilibre naturel. Explications.

Parmi toutes les espèces du règne animal, l’araignée n’est pas franchement la plus appréciée ni la plus respectée. Crainte et haïe, lorsqu’elle croise le chemin d’un homme, c’est souvent pour finir écrasée sous le poids d’une savate. Nous devrions pourtant davantage prendre soin de ces petites bêtes à huit pattes… Pourquoi ? Parce qu’elles participent à l’équilibre global de notre biodiversité et qu’elles nous rendent bien des services. Explications.

Le simple fait que les araignées existent devrait suffire à nous convaincre de les préserver. Mais puisque les animaux dits utiles sont plus facilement respectés, il est bon de rappeler combien les araignées contribuent, notamment à réguler les populations d’insectes qui, sans elles, ne manqueraient pas d’envahir nos champs et nos maisons. Les explications de Christine Rollard, arachnologue au Muséum national d’histoire naturelle, dans une vidéo signée Sciences et Avenir :

On a toujours besoin d’un plus petit que soi…

Source : https://positivr.fr/pourquoi-pas-tuer-araignees/?utm_source=POSITIVR&utm_campaign=c606aef07e-RSS_NEWSLETTER_QUOTIDIENNE&utm_medium=email&utm_term=0_6404d9f752-c606aef07e-20419191&mc_cid=c606aef07e&mc_eid=07a3f8b5b1

—Note L. SM—

Que ce soit les mouches, les araignées ou autres, il y a une autre raison évidente de ne pas les tuer : le Karma.

Les lois de l’univers sont réelles et implacables, même si elles sont pour la plus part des humains invisibles et méconnues ou ignorées.

Quel que soit la taille d’un être vivant, nous sommes tous égaux et chacun a le droit a son expérience de vie.

Cela n’empêche pas de se protéger préventivement de certaines attaques comme par exemple avec les moustiques, en utilisant des moustiquaires ou des répulseurs.

On a toujours le discours de ceux qui ne veulent pas voir ces lois en face pour ce qu’elles sont avec l’exemple des plantes comestibles qui sont aussi des êtres vivants et que nous mangeons et là je voudrais apporter une précision importante.

En réalité, tout est vivant, même une pierre, mais il existe des différences entre le règne minéral, le règne végétal, et le règne animal (dont l’homme fait partie avant sont ascension).

Le règne végétal a des sensations, réagit aux énergies environnantes, cela est prouvé scientifiquement, mais les végétaux n’ont pas encore développés le mental. Le mental commence avec le règne animal.

Tout en fait est énergie et la vie se mange elle même pour se transmuter en quelque chose de nouveau a chaque fois.

Un cristal aussi absorbe de l’énergie pour la transmuter et grandir en tant que cristal.
Une planète “mange” l’énergie du Soleil. Le soleil “mange” l’énergie du soleil central et ainsi de suite (tout provient de la Source et tout est La Source au final).

Mais il y a une différence majeure entre un être sans mental et un être ayant développé le mental (égo, conscience de soi). Et cela commence avec les insectes et se poursuit avec les animaux et les humains.

C’est par cet apprentissage qu’on passe de la raison à la Sagesse, du mental inférieur homo sapiens, au mental supérieur de l’Être Conscient (4ème niveau de l’évolution après le minéral, le végétal et l’animal).

Les plantes peuvent être mangées sans qu’il y ait de karma négatif, et encore ceci n’est pas totalement aussi simpliste, car il y le comment et l’intention derrière. Les plantes doivent être respectées aussi dans ce process. Actuellement il y a de l’abus sur les plantes avec les OGM, les pesticides chimiques, la façon dont elles sont cultivées et l’intention derrière (naturelle ou pour des raisons purement financières), ect…

En Amazonie, quand une tribu coupe un arbre centenaire pour en faire un canoë, il y a communication avec l’arbre avant, prière pour l’arbre qui va être coupé, gratitude.. LE RESPECT. Ceci suit la voie du Dharma et c’est bon. Rien a voir avec les pratiques désastreuses des humains occidentaux sans égards pour le vivant.

Concernant les extraterrestres on peut bien voir aussi la différence entre ceux qui sont toujours dans le règne animal (mental inférieur) même avec des super technologies mais qui se contrefoutent du mal qui font au vivant (ceux qui expérimentent le service a soi en 4D et 5D “service a soi”) et ceux qui respectent les lois de l’Univers (Dharma) et sont au service DU TOUT, on a des témoignages ou leurs vaisseaux ont accidenté un arbre à l’atterrissage et ou ils sont revenus pour réparer l’arbre abîmé. Ils font attention a ce qu’ils font.

Concernant la nourriture il est aussi évident que la consommation de viande animale demande encore plus de sacrifice de végétaux pour obtenir une conversion alimentaire (protéine et autre) dans l’animal par rapport à purement une consommation de végétaux.

Il faut 5.000m² (1/2 ha) de terre cultivable pour produire 70 kg de boeuf ou 10.000 kg de pommes de terre. De 7 à 16 kg de céréales ou de produits végétaux sont nécessaires pour produire 1 kg de viande. Il faut 15.000 litres d’eau pour faire 1 kg de viande de boeuf et 800 litres d’eau pour 1 kg de blé.
Source : https://www.terresacree.org/mediter.htm

Comprendre cela et l’appliquer c’est passer du règne animal (mental inférieur de type homo sapiens) à celui d’Homme avec un grand H. L’Homme avec un grand H, n’est plus dans le règne animal, il est le pont entre le monde créateur et le monde créé. C’est l’étape que l’humanité est en train de passer actuellement avec tant de difficultés. Et c’est grace au Karma négatif de nos erreurs et toute la souffrance qui va avec que nous sommes poussés par la main de Dieu a passer cette étape.

Namaste

L.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here