une instrumentalisation des textes en NC ?

On m’a fait suivre cette intervention vue sur le web . C’est suite a Suite à l’intervention de M. Chauchat dans le journal télévisé du 28 septembre, affirmant que non seulement la sortie de l’Accord de Nouméa ne pourrait se réaliser que dans le cadre d’une indépendance-association ou souveraine ,mais également que le gel du corps électoral serait irréversible, le MRC souhaite rétablir la vérité auprès des Calédoniens.

Le Mouvement Républicain Calédonien dénonce une instrumentalisation des textes par une omission visant à faire croire que l’Accord de Nouméa n’offrirait pas la possibilité aux calédoniens de rester Français en tant que collectivité autonome.
Il dénonce également une tentative de dévoyer la question de la citoyenneté calédonienne à laquelle une partie des électeurs du corps électoral gelé pourrait prétendre en fonction de la loi sur la citoyenneté qui serait actée.

Le MRC rappelle que le projet de loi constitutionnelle modifiant l’article 77 de la Constitution (http://www.senat.fr/rap/l06-145/l06-14510.html#toc102), d’ou est tirée la citation reprise par M Chauchat indique ceci :

« Les dispositions relatives au corps électoral, …/…, ont un caractère transitoire. Elles sont destinées à s’appliquer jusqu’à la définition d’une nationalité calédonienne dans le cadre de l’accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté,…. »

Mais M. Chauchat a, dans le but de déformer le sens du texte en faveur de ses propres préférences indépendantistes, volontairement tronqué la fin de la phrase originale qui offre la possibilité, si les calédoniens le souhaitent, de rester au sein de la république :  » …..ou jusqu’à la redéfinition de la citoyenneté calédonienne dans le cadre d’une nouvelle organisation politique de la collectivité »

Cette omission volontaire masque également la possibilité de régler la question du corps électoral gelé puisqu’en définissant le citoyenneté calédonienne, la Nouvelle-Calédonie supprimera le corps électoral selon les critères retenus pour intégrer dans le corps électoral local les personnes remplissant les conditions qui seront alors actées par les Calédoniens (droit du sol, liens familiaux, etc.).

Le MRC rappelle que résolument fidèle aux Droits de l’Homme, aux valeurs de démocratie, de la République, et à une lecture honnête, loyale et humaniste de l’Accord de Nouméa, il défend une émancipation de la Nouvelle-Calédonie dans la France, avec une citoyenneté ouverte à tous les citoyens Français ayant décidé de faire de la Nouvelle-Calédonie le centre de leurs intérêts matériels et moraux.

Constatant la dérive permanente de la majorité de circonstance Rump-AE-UC-Parti Travailliste vers une citoyenneté indépendantiste et communautariste, le MRC appelle tous ceux et celles qui ne se reconnaissent pas dans cette politique anti-républicaine à soutenir son action pour rendre aux Calédoniens et à eux seuls le droit de décider librement de leur destin.

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. « …Pour rendre aux Calédoniens et à eux seuls le droit de décider librement de leur destin ».
    Le rendre , c’est bien… Mais, peut-être encore aurait-il fallu l’avoir eu un jour… ce droit.
    Question: comment rendre à quelqu’un quelque chose qu’il n’a jamais eu ?
    Peut-être que le premier verbe a apprendre à tous les politiques serait le verbe DONNER…
    mais pas du rêve evidemment…

  2. juridiquement mr Chauchat a tort ( ce qui ne manque pas de piment pour un prof de droit)/
    A la fin de l’histoire des ADN si les référendums n’ont pas conduit à l’indépendance ,on fait la palabre et on essaie de trouver un accord MAIS sociologiquement il a raison… à moins que les calédoniens ne se considèrent que comme les SEULS Français aptes juridiquement à trancher la question… je laisse ce choix hasardeux à votre responsabilité
    s’il ne se trouve pas d’accord sur une indépendance association non raciste et égalitaire alors le choix sera réservé soit aux français TOUS les français soit au seul peuple kanak… dans les 2 cas les non kanaks sont cocus

    bref à défaut de se rassembler en kanakaldiens vous serez français ….en France

  3. Il y a de quoi être fatigué par ces discours basés sur la menace de violences ou de lachage pour justifier le déni de démocratie

    Finalement tout cet enrobage foireux de prétendues grandes valeurs généreuses n’est fait que pour masquer la volonté d’enculer les Calédoniens.

    Mais il y a une chose à laquelle tous les intellos socialistes collabos du FLNKS ne pensent pas: c’est la réalité économique.

    Quand la NC sera devenue comme le Vanuatu et que les blancs recoloniseront les kanaks version mondialisation ulltralibérale, on verra qui rigolera à la fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *