Quand on voit ce qui se passe sur Terre, on comprend que les choses ne tournent pas comme ils devraient. La nature est tellement parfaite et l’homme est tellement loin d’incarner cette perfection. Mais que s’est-il passé ?
La sagesse et l’humilité manquent à l’homme moderne (ou primitif, selon le point de vue de l’observateur).

Cela fait maintenant environ 6 mois que je communique avec La Source de façon claire et consciente, rien d’extraordinaire, rien de spécial, tout le monde peut le faire.
Avant hier j’ai demandé à La Source de me guider vers la sagesse et l’humilité (2 choses dont j’ai souvent manqué lors de ma dernière incarnation ici). Et j’ai reçu une réponse….

Cette réponse tient dans une courte phrase, mais elle était accompagnée d’une vibration correspondant à cette réponse, vibration que je ne peux pas traduire en mots mais vous pouvez ressentir cette vibration en vous si vous vous connectez aux sentiments, au cœur.

La Source m’a répondu : « Il n’y a pas de plus petit que Soi« .

En même temps que j’entendais « Il n’y a pas de plus petit que Soi », je ressentais l’immense humilité de La Source comme si elle me disait aussi « Il n’y a pas de plus petit que moi (La Source) ». Ce qui voulait dire aussi, que pour La Source, absolument rien dans la création n’est « petit ». Tout est égal et mérite un respect égal. Du grain de sable, à un univers entier, tout est égal aux yeux de la Source. Rien n’est moins que ou plus grand que.

Je me rappelle de l’article scientifique sur la découverte du « Premier Radiant » :

L’univers est un photon unique – Explorer l’unité entre la macro et le micro

ainsi que la vidéo de Bashar contenue dans cet article et qui décrit la création de Tout ce qui est, depuis une particule infiniment petite se déplaçant à une vitesse infinie.

Bashar on the Big Bang and the Prime Radiant от Laurent Freeman на Rutube.

Pour comprendre ce que nous sommes et ce qu’est la Source, il est totalement impératif d’intégrer la tétravalence et nous devons nous débarrasser du mode de pensée binaire qui n’est autre que de la programmation mentale pour nous garder en esclavage en forçant nos décisions sur des choix imposés (blanc ou noir, oui ou non, droite ou gauche, vrai ou faux…) alors que rien dans la nature ne fonctionne sur un système binaire, mais tétravalent (4 possibilités de réponse à toutes questions au lieu de 2).

Au-delà de la pensée binaire

La tétravalence vue par les Ummains (Ummites) + explications GB

Rien n’est plus petit que Soi. Et ce petit Soi est partout en même temps et crée l’infini immensité de la Création.

C’est les 2 en même temps !

Un pouvoir infini et illimité, une énergie infinie, une intelligence infinie, un amour infini, contenu dans l’infiniment petit et s’étendant dans tout ce qui est. Les 2 en même temps. Et la Nature de la Source se réplique dans chaque extension de sa création. Et on retrouve ce modèle qui se répète dans toutes les fractales à tous les niveaux, on le voit dans la géométrie sacrée, et particulièrement dans la Merkaba.

Ces 2 tétraèdres inversés s’emboitant l’un dans l’autre sont la base de représentation de toutes les forces qui s’exercent du plus petit au plus grand. 2 antagonismes, 2 oppositions de forces, réunies et ne faisant qu’un. L’Unité dans la polarité. La résolution du paradoxe de la dualité.

Le premier tétraèdre pointe vers le haut (en bleu) abrite à l’intérieur une force spiralente vers le bas qui tourne dans un sens, et le tétraèdre pointe vers le bas (en orange) abrite une force inverse spiralente vers le haut et dans le sens contraire du tétraèdre bleu. Les 2 sont entrelacés/emboités et au centre ce situe le point de conscience, l’observateur immobile, en dehors de l’espace et du temps.

On retrouve ce modèle dans les ondes de torsions (que nous appelons ici sur Terre « la matière ») et à tous les niveaux. Il y a toujours les 2 en même temps, apparaissant opposée (polarisés) mais étant en réalité unis.

Il en est de même pour chacun d’entre nous.
Nous sommes à la fois l’observateur de l’expérience humaine que  nous vivons ici, et à la fois nous sommes la Source.

Le pouvoir de la Source (sa vibration) est bien trop grand pour pouvoir s’incarner dans un seul être. Plus on passe dans des densités de plus en plus denses, et plus il y a des sortes de « transformateurs » / prismes qui réduisent l’intensité de la vibration primordiale pour l’adapter à la densité ambiante de l’expérimentation. Un peu comme sur Terre avec les lignes à haute tension et les transformateurs successifs qui nous amènent du 110 ou 220 volts dans la maison. Si la maison était connectée directement à la ligne a haute tension, elle grillerait directement, trop de puissance. Il faut diminuer l’intensité pour s’adapter au contexte (densité).

Le mental et ses sens physiques ne voient qu’une toute petite partie de la réalité, seul l’éveil spirituel permet d’accéder à d’autres sens et qui nous raccordent à tout ce qui est. Il y a un point de passage, au centre de l’espace temps qui permet de nous reconnecter à notre multi-dimentionalité et donc à notre vraie nature (humaine et divine et même temps).

C’est le Centre.

Comment se re-centrer dans le cœur ?

Plus vous devenez « rien’ et plus vous vous vous connectez à La Source

La création est tellement parfaite que la Source a mit des gardes fous pour nous ses extensions / enfants. Sur Terre nous expérimentons les limites de la folie du Moi/Je, du mental roi, de la séparation de la Source, de l’individualité poussé à l’extrême.
Cela a donné une sorte d’asile psychiatrique sur Terre qui à conduit à la quarantaine. Nous sommes des malades dirigés par les plus grands malades. Et le résultat est une grande souffrance et beaucoup de charge de Karma négatif. De nombreuses réincarnations pour gouter au fruits que nous avons semés.

Les questions viennent du bruit, les réponses viennent du silence.

Plus on crée le vide en soi, le silence absolu, aucune pensée, complétement détaché de tout au point de se détacher des histoires qu’on a vécu (incarnations, personnages, rôles…), et plus on redevient notre vrai nature, un observateur immobile dans l’espace et le temps.

C’est la mort du personnage au profit du Rien/Tout. L’observateur comme j’aime a l’appeler.

On ne peut pas remplir un vase qui est plein. Devenir rien vous garanti que votre vase va se remplir du Tout. Ou du moins de votre Esprit connecté en permanence au Tout. Tant que vous croyez dans l’illusion de votre personnage, votre vase est plein et votre libre arbitre sera respecté.

Ce que tu envois te revient. Mais le Libre arbitre est toujours respecté par la Source

Le libre arbitre est respecté, La Source est bienveillante et a tout son temps (nous aussi puisque nous sommes tous la Source). Tant que nous croyons être de simples humains mortels, la Source abonde et laisse l’expérience de la séparation se poursuivre. Dès que nous reconnaissons notre nature divine et éternelle et que nous ne mettons plus d’intermédiaires entre nous et la Source (comme les religions), alors nous nous reconnectons et la Source nous aide dans ce process. Que cela soit directement comme cela m’arrive depuis 6 mois de façon consciente, ou par des relais (guides incarnés ou non, synchronicités…).

La reconnaissance de l’autre en tant que Soi est aussi un point essentiel.

La Source est dans toute chose, dans tout être, aussi comment voulez vous vous reconnecter à la Source si vous refusez de vous voir dans « l’autre » ?

Comment percevoir “l’Autre” en tant qu’un autre “Soi même” ?

Nous reconnecter à La Source c’est aussi nous reconnecter à nous même.

L’Humilité – clé de l’ascension

L’humilité est une clé importante (pas la seule) de l’ascension, plus on est humble et plus on est digne/en alignement avec La Source. Les pouvoirs qui nous attendent dans les expérimentations de densités plus subtiles sont incommensurables et inimaginables pour un mental humain. La Source ne donnerait pas de tels pouvoirs à des extension malades et déconnectées. Les lois universelles existent. Chacun de nous peut le vérifier par ses expériences.

Il y a un lien direct entre obtention de plus de pouvoirs et humilité et sagesse pour que ces pouvoirs soient utilisés en accord avec « la hiérarchie Divine » et pour le bien commun et certainement pas pour soutenir l’ego/moi Je…

Nous vivons un cap capital dans l’histoire humaine terrestre.
D’un coté il y a ceux qui vont avoir besoin de la technologie pour se prendre pour Dieu, et de l’autre il y a ceux qui savent qu’ils le sont déjà et agissent en conséquences et en alignement pour le bien de la Création en entier, et en toute humilité.

Il n’y a pas de plus petit que Soi, car tout est « Nous » et nous sommes UN en train de nous regarder dans différents stades d’expérimentation (espaces/temps) et a travers une infinité de points d’observations.

La souffrance vient de la résistance à la réalité et à notre attachement aux illusions. C’est une protection contre nous même afin de pas trop nous éloigner de la réalité. A chaque fois qu’on se sent seul, abandonné, perdu… on souffre…

Pourquoi ?

Car rien n’est plus éloigné de la réalité 😉

La scission se fait entre le mental

Paix, amour et joie infinie sur nous tous (sans exception).

Namaste

L.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here