Le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, est attendu vendredi en Nouvelle-Calédonie pour une visite de trois jours consacrée au suivi du processus de décolonisation de l’accord de Nouméa, a indiqué le haut-commissariat de la République.

L’essentiel de son déplacement est articulé autour d’entretiens avec les dirigeants politiques locaux et les partenaires sociaux dans le cadre de la préparation du comité des signataires de l’accord de Nouméa, qui aura lieu le 11 octobre à l’hôtel Matignon.

Tous les ans, l’Etat, la droite non indépendantiste et les indépendantistes font un point d’étape sur la mise en oeuvre de cet accord, qui organise la décolonisation progressive de l’archipel.

Selon des sources locales, rien de décisif ne devrait être annoncé le 11 octobre dans la mesure où des échéances électorales majeures se profilent en 2014.

En mai, des élections territoriales renouvelleront les trois assemblées de province ainsi que le Congrès. Les nouveaux élus auront la charge au cours de leur mandat de décider d’ici 2018 de l’organisation d’un référendum d’autodétermination, prévu par l’accord de Nouméa.

A l’approche de ces rendez-vous, la classe politique calédonienne s’affiche très divisée sur les contours du futur statut institutionnel.

Alors que le nickel, pivot économique du territoire, est un enjeu politique de premier plan, M. Lurel visitera la Société Le Nickel (SLN), filiale du groupe français Eramet. La Nouvelle-Calédonie détient 34% du capital de la SLN mais les indépendantistes et une partie de la droite voudraient qu’elle en prenne le contrôle.

Lundi, en compagnie de Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, Victorin Lurel participera à l’inauguration du nouveau bâtiment de la Chambre territoriale des comptes de Nouméa.

Par AFP

3 COMMENTS

  1. Que va encore t il nous sortir comme gaffe ! Cet indépendantiste antillais qui adore la gamelle de la France pour lui mais pas pour les autres ( nous en l occurrence ).

  2. et le processus d’auto-determination, M’sieur le ministre? Nous, le people Caledonien, comptons pour du beurre?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here