Vidéo : des ovnis survolent Rouen

Mercredi soir, 8 septembre 2010, vers 22 heures, plusieurs habitants de Rouen ont assisté à un étrange phénomène dans le ciel.

Des lumières rouges se déplaçaient  » en formation « , sans le  moindre bruit , et de façon très lente. Certains témoins ont même filmé ces mystérieux ovnis.
Voir la vidéo ci-dessus. (Document amateur confié à France 3 Haute-Normandie ).

Parmi ces témoins,  Elsa, 28 ans, qui habite le quartier Jouvenet à Rouen. C’est au moment où elle fermait ses volets qu’elle a aperçu les étranges lumières rouges.
Il y avait plusieurs lumières : un groupe de trois lumières qui se déplaçaient en triangle, en restant constamment à la même distance.Et deux autres lumières identiques, qui, à un moment, ont brutalement disparu ..

Ces lumières se déplaçaient très lentement, et elles sont restées visibles dans le ciel une dizaine de minutes.

Autre témoin : Vincent, 28 ans, qui se trouvait avec un groupe d’amis près du CHU de Rouen. Ils ont assisté eux aussi à cet étrange défilé dans le ciel.D’abord un triangle de trois lumières rouges, qui se déplaçaient en formation, puis une autre lumière juste à côté. Les « lumières » semblaient être très proches, elles se déplaçaient lentement sans le moindre bruit, d’ouest en est.
A « droite du ciel », une quinzaine de lumières, semblables mais plus lointaines étaient visibles.Vincent a pris quelques photos avec son téléphone portable. (Voir la photo sur la gauche)
Il a appelé la police qui lui a demandé s’il avait « pris l’apéro » (!).

Du côté du Service de navigation aérienne de Rouen, on avance plusieurs hypothèses. D’abord celle d’un avion de ligne (ou plusieurs).
Le survol de Rouen n’est pas interdit au dessus de 5000 pieds (3300 mètres). Régulièrement des avions de ligne survolent l’agglomération pour descendre ensuite vers les aéroports parisiens ou vers Beauvais.
De nuit, il est extrêmement difficile d’évaluer à quelle distance se trouve un objet dans le ciel. On ne voit que des points lumineux.
Et si le vent est « portant », on n’entend pas de bruit, d’autant qu’en descente, les moteurs sont réduits.

Autre hypothèse, plus improbable : un rayon laser.
Il en existe de très puissants, qui ont une portée de plusieurs kilomètres.
De nuit, avec un ciel nuageux, il est possible qu’un laser projette des points lumineux sur la couche de nuages.

L’hypothése d’un ULM est très improbable, car il n’existe pas d’ULM homologués en vol de nuit.

Déjà, fin juillet 2010, un couple de Saint-Léger-du-Bourg-Denis, à 10 kilomètres de Rouen, avait aperçu huit boules lumineuses dans le ciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *