Cette inusable tomate rouge écarlate pleine de promesses et sans le moindre goût, on l’a tous déjà croisé dans son assiette. Voici d’où elle vient.

Les tomates industrielles n’ont quasiment aucun goût. Ok, mais pourquoi ? Les équipes de Cash Investigation se sont posé la question et sont allés sur le terrain à la recherche d’une réponse. Résultat ? Une enquête qui, comme souvent, promet d’être passionnante, en témoigne ce court extrait diffusé sur les réseaux sociaux.

Mardi 18 juin, France 2 diffusera le dernier numéro de Cash Investigation, un numéro intitulé « Multinationales : hold-up sur nos fruits et légumes« . Pour l’occasion, la journaliste Linda Bendali est allé à la rencontre d’Haim Rabinowitch, l’homme qui a inventé la tomate qui ne pourrit pas… mais qui n’a plus aucun goût !

Regardez :

Haim Rabinowitch :

« Avant notre invention, les tomates se conservaient deux ou trois jours, quatre jours au maximum. Si on les avait envoyées par bateau jusqu’à Marseille, elles seraient arrivées pourries, et personne n’en aurait voulu. »

Problème (que tout le monde a pu vérifier) :

« On a constaté que le gène qui bloque le mûrissement a des effets indésirables, notamment sur le goût : il le détériore. »

Et, un malheur n’arrivant jamais seul, on apprend aussi que cette mutation vieillissement entraine également une diminution des qualités nutritives. Bref, un nouveau doc à ne pas rater, mardi 18 juin, à 21h, sur France 2.

Source : https://positivr.fr/inventeur-tomate-sans-gout-haim-rabinowitch/?utm_source=POSITIVR&utm_campaign=716105894b-RSS_NEWSLETTER_QUOTIDIENNE&utm_medium=email&utm_term=0_6404d9f752-716105894b-20419191&mc_cid=716105894b&mc_eid=07a3f8b5b1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here