Comme promis je continue ma pitite rubrique  » tout a trac « des declarations   » choc , net et locale   » ;-D qui ont attire mon attention sur le net de nous’autes

a propos de l’urbanisme:

La province Sud privilégie, dans les choix possibles pour le TCSP, le bus à haut niveau de service.
Il s’agit d’une ligne de bus conçue et exploitée dans le but de garantir un service proche de ce que peuvent offrir d’autres systèmes de transports en commun tels que les tramways ou les métros.  Mais il coûte trois fois moins cher. La maintenance est aussi moins onéreuse et peut se faire sur place, contrairement au tramway.
Les principales caractéristiques d’une ligne BHNS sont :
– des passages fréquents (généralement 5 à 10 minutes aux heures de pointe et moins de 15 minutes en heures creuses) ;
– des temps des trajets raccourcis (moins de 15 mn entre Koutio et le centre-ville de Nouméa, même aux heures de pointe) ;
– une amplitude horaire étendue ;
– un système d’information de qualité : temps de parcours, attente, fréquence, etc.
– des stations aménagées (en opposition aux arrêts de bus, souvent simples points d’arrêt) avec des quais adaptés et sécurisés, se situant à la hauteur des seuils des portes des BHNS,
– des accès facilités pour les personnes handicapées et les parents munis d’une poussette.

Ces caractéristiques sont obtenues au moyen d’aménagements particuliers par rapport aux lignes de bus classiques :
– des voies réservées sur l’intégralité ou sur une grande partie du parcours ;
– la mise en place de priorités aux feux,
– un système de téléguidage par GPS.
( extrait d’une interview de Gil Brial, Président des Equipements publics, de l’énergie et des transports de la Province Sud )

La ville de demain se construit aujourd’hui mais l’échangeur de l’Étrier construit le Grand Nouméa d’hier
Résumé: L’échangeur de l’Étrier entre Ducos et Rivière Salée, prévu pour 2012, est nécessaire pour offrir un accès supplémentaire à ces quartiers. Cependant il ne présente pas une solution souhaitable selon moi. En effet, cet aménagement n’offre pas de vision à long terme, il est cher, et s’avère peu co-construit avec la population. Il occupe par ailleurs un foncier important et favorise largement la voiture plutôt que le partage entre tous les modes de transport. Je propose donc une alternative de deux carrefours à feux simplifiés.

Les grands travaux commencent…mais je crains qu’il y ait une erreur de programmation. Que mes collègues et supérieurs me pardonnent d’user de ma liberté d’expression pour l’écriture de ce billet qui remet pleinement en question un projet de la Province Sud, mon employeur, pour lequel je me sens pleinement dévoué. Ce dévouement, que d’aucuns appeleront conviction, me pousse donc à sortir de “mon code”: les projets provinciaux point trop tu ne critiqueras…(…)
Immédiatement la seule solution d’un échangeur, coûteux, forcément très coûteux, s’est imposée. Pas d’alternative rigoureusement étudiée et présentée: giratoire, carrefour à feux, passage souterrain à gabarit réduit. Non, cela sera un échangeur. Comprenez bien, voici une voie express et sur les voies express ne sont étudiées que des échangeurs.
Nous en venons donc à ma deuxième critique. Un projet à courte vue. Un projet pour les 5 ans à venir quand une infrastructure de ce gabarit modifie son environnement pour des dizaines d’années. Un projet qui oublie les perspectives économiques: un pétrole qui va rapidement flamber et un système économique, construit sur un faible coût de l’énergie, qui s’ébranle. Un projet qui pousse ainsi à la catastrophe sociale pour les ménages à faible revenu, qui contribue aux drames humains de la vitesse sur l’autel de la motorisation. Un projet qui appelle plus de trafic, plus d’embouteillages, plus de pollutions pour les poumons des travailleurs de Ducos et des habitants de Rivière Salée. Un projet qui néglige l’avenir de la cité. A côté d’un échangeur, point de vie possible. Du bruit, des voitures, ou de la désolation quand il n’y a plus de trafic. Nos enfants nous remercieront.(…)
Ma critique suivante porte sur la démarche. En catimini, sans consultation populaire, entre experts, entre gens biens. Rivière Salée est le quartier le plus populaire de Nouméa, Ducos constitue la deuxième zone d’emploi. Peu d’aménagement concerne autant de personnes sur une voie majeure du Grand Nouméa. Mais non. Ne voyez-vous donc pas qu’il s’agit de technique, de faire passer des flux, de réaliser des aménagements sécuritaires, de suivre des cahiers de normes et surtout de faire montre d’agitation pour que le bon électeur vote pour ceux qui, enfin !, font quelque chose(…)
Un échangeur autoroutier de plus sur la Voie Express: foncier gâché, avenir biaisé. ( extrait du blog pensees urbaines par Francois)

A propos de la guerre des hypermarchés:

« Au moins trois recours ont été déposés contre l’arrêté de Pierre Frogier qui autorise le groupe Lavoix à créer un hypermarché Géant à Dumbéa-sur-Mer. Parmi les mécontents, l’UFC-Que Choisir, les concurrents et les petits commerçants de Dumbéa.(…) Avec ses enseignes Géant, Casino et Leader Price, Lavoix détient déjà près de la moitié du marché de la grande distribution  .( les nouvelles caledoniennes)

« « J’apprends que des recours ont été exercés qui nous visent en particulier. Je n’en ai pas pris connaissance et je ne peux donc pas faire beaucoup de commentaire » nous a indiqué à chaud le DG du groupe Lavoix. « Je rappellerai simplement que le groupe Lavoix est inscrit dans une logique de développement qui n’est pas nouvelle et que le projet aujourd’hui contesté est en préparation depuis des années. Pour notre part, nous n’exerçons aucun recours contre nos concurrents qui ont obtenu des autorisations de développement intéressantes à travers ce même arrêté provincial. Je crois que plutôt que de déposer des recours pour contrecarrer les projets d’un groupe, chaque acteur économique devrait consacrer son énergie à se développer et faire aboutir ses projets. Je constate que Forest Invest a obtenu une autorisation d’Hyper U à Nouméa, une autre à Païta, à eux de parvenir à concrétiser ces autorisations et de tenir les promesses qu’ils ont faites aux producteurs et aux consommateurs calédoniens. » ( Michel Mees groupe Lavoix)

Le groupe lavoix prend vraiement les calédoniens pour de gros c. Ils sont me semble t-il à l’origine de la chereté de la vie sur le territoire en NC avec l’autre grand groupe vu que ce sont les seuls gros commerçants du territoire. D’ailleurs, nos HP sont certainement de conivences, toutes les démarches pour lutter contre la vie cher ont échoués. Les prix flambent de mois en mois. D’ailleurs, aucun concurent de métropole ne peut s’installer sur le territoire (hyper U), une vrai petite colonie. Certains devrait porter leurs chapeaux coloniaux. D’ailleurs, le groupe lavoix a peut-être l’appui de la radio local de Pétélo comme au belle heure d’un certain jacquo, vu leur interview de ce midi à ce sujet. Un reportage du journaliste soit-disant bien orienté.
Mais, bon, il faut arrêter de nous prendre pour des petits affricains sans cervelles…
Qui a eu 3.5 % d’augmentations de salaires? Car c’est le taux de l’inflation sur le territoire.
Nos HP sont décalés de la vie réelle. Cad du petit citoyen que je suis qui est à découvert presque tout les mois. Eux, vivent aux pays de Bisounours avec leurs gros salaires de la province.
Le petit peuple soufre pendant ce temps là. ( par France)

Si Lavoix possède tous ces hypermarchés, il n’y aura donc pas de concurrence donc aucune chance de voir les prix diminuer… Punaise, là, question « pompage de fric », ils vont trop loin!! On se plaint tous de la cherté de la vie et ils en rajoutent encore!!
Il faudrait peut-être que Wall-Mart installe une de ses filiales en NC! Là, il y aura sûrement un peu plus de concurrence!! ( par marc)

A propos de l’Immobilier:

« L’avenir de l’immobilier calédonien est incertain. Selon une note que vient de publier l’Institut d’émission d’outre-mer, le secteur a légèrement marqué le pas l’an dernier. Et si la baisse des taux d’intérêt laisse espérer une reprise, plusieurs facteurs d’incertitudes pourraient peser sur ce pilier de l’économie locale. »
« Les villas en baisse ,Le ralentissement le plus marqué concerne le marché des villas, à la location ou à la vente, observe l’IEOM. « Après avoir fortement augmenté, les prix à la location ont ainsi baissé dans la ville du Mont-Dore et dans les quartiers de la Pointe à la Dorade et de Koutio à Dumbéa. »
« les prix ont baissé à la Vallée du Génie, aux Portes de Fer, aux 6e et 7e km, et sont restés stables à Kaméré, Ducos, à la Vallée du tir, Rivière-Salée, aux 4e et 5e km. « La seule commune où les loyers ont évolué fortement à la hausse est Païta, alors même qu’en 2008 ils avaient été relativement stables ».( LNC)

« lui sautait sur le ventre pour l’obliger à pondre, fallait s’y attendre. Condoléances à tous ceux qui ont acheté au prix fort en croyant que « les arbres poussent jusqu’aux étoiles », maintenant c’est le retour de manivelle comme aux USA, en Europe (Espagne !) et ailleurs, et nom de Dieu, mais pourquoi donc les pauvres ne se mettent t’ils pas un crédit d’enfer sur le dos pour 20 ans afin de rendre service aux promoteurs ? Salauds de pauvres, va ! »( client patient)

« Certes le BTP est un énorme poumon économique pour la Calédonie, mais il est temps que les prix de l’immobilier sur le caillou (notamment Nouméa) retrouvent des niveaux raisonnables et réalistes.Il est aberrant qu’un 50M2 se loue 100 000XPF par mois ou soit mis à la vente à 20 millions… C’est quasiment le montant du Smic!De plus, avec les énormes chantiers de promotion et de construction de logements dans le Grand Nouméa, l’offre est de plus en plus abondante, il est donc normal que les prix baisses car la demande est stable…
Quid aussi de l’après 2014? Si une majorité de fonctionnaires français retournent en métropole après l’indépendance, il y aura encore plus de logements vides sur le marché et le prix seront encore tirés vers le bas.(LNC)

Pour une mixité sociale maximale et éviter la formation de Ghetto blanc et/ou Ghetto mélanésien, il faut impérativement que les prix baisses et que le logement ne deviennent plus un secteur purement spéculatif! Que les classes populaires et que les classes moyennes aient de quoi se loger dignement sans un endettement excessif et surtout retrouve les quartiers du centre ville et de Nouméa Sud… »(BlHite)

A propos du drapeau:
 » Enfin un nouveau drapeau »( vu sur yahoue)

« C’est sur qu’avec 925 votants en finale (là ou il y en a le plus …) … ce drapeau est vraiment … mais vraiment très représentatif : Bravo ! » (vu sur yahoue)

Tous ces gens qui voudrait que l’on soit « calédonien » par ordre d’arrivée sur le caillou ne se rendent même pas compte qu’ils légitiment les kanak lorsqu’ils revendiquent le droit du premier occupant… (vu sur yahoue)

« Il faut se mobiliser. Ce drapeau sera une vraie réussite a partir du moment ou on le voit partout. Les caledoniens finiront par s’attacher petit a petit a ce signe identitaire qui rappelle le drapeau des sportifs (valeurs positives et rassembleur). Encore bravo au collectif, il fallait le faire. »( Yahoue)

C’est tout …. Pour le moment 😀

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here