150 MINUTES APRÈS, LA MAIRIE S’EST COUCHÉE

21 septembre : la mairie et le maire de Nouméa se sont couchés devant le Comité 150 ans après, après ses mâles coups de menton, ses vétos, ses « Jamais ! », ses « Ciel mon parking ! », ses « Mon dieu la sécurité !!! », ses « Trop grand les cases ! » .

Trop grand la case ? ou Trop gros la cale, trop petit le bateau Jean ?…

Bon… alors à quoi bon tant de simagrées ???!!!… Pour se coucher devant 150 ans après ! après guère plus de 150 minutes…

( par Jeffrey Tardy)

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. Dans la rubrique, « Chez les nouz ôtes on fait plus fort. »

    A Canberra en Australie, les nationalistes Aborigènes ont planté le fameux « Tent Embassy »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ambassade_aborig%C3%A8ne

    Tout un symbol.

    Chez nous, maintenant que le « Hut Embassy » a été érigé, ces cases ne seront pas démontés sinon ça sera un incident « diplomatique » ou pire un casus belli avec les chantres de la Kanaky indépéndante et de l’IKS.

    Ce qui m’étonne, c’est le fait que Fifils et Yanno soient tombés dans le panneau en donnant leur accord à cette masquarade qui était largement prévisible et inspiré par sur nos voisins australiens.

    En effet, si le Comité 150 ans ne démonte pas lui même ses cases, on voit mal comment les engins de la Mairie pourrait le faire sans créer un scandal politico-médiatique.
    Risiblement, d’un coté, le Rump fait la promotion des cabanes et taudis en tôle des squatts et de l’autre on veut faire démolir des magnifiques casses traditionelles.

    C’est « embarrassing » et surtout « shocking », n’est-ce pas?

    Au Rump on est les Kings de l’auto flagélation.

  2. Deux drapeaux, deux conceptes.

    Romain Gary disait:

    « Le patriotisme c’est l’amour des siens, le nationalisme c’est la haine des autres. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *