« Air Sarko One » fait une courte escale en Nouvelle-Calédonie

Le nouvel avion de la présidence de la République est arrivé mercredi en Nouvelle-Calédonie pour une courte escale, dans le cadre d’une série de vols d’essais avant sa prochaine livraison, a rapporté la presse locale. L’Airbus A330-200, surnommé par la presse « Air Sarko One », en allusion à Air Force One, appareil du président américain, s’est posé mercredi matin à l’aéroport international de la Tontouta. Il devait repartir en fin de semaine. Interrogé sur cette escale, le haut-commissariat de la République n’a pas souhaité donner de précision.

Selon le quotidien Les Nouvelles Calédoniennes, l’appareil, luxueusement aménagé et d’un coût de 176 millions d’euros, arrivait en provenance de l’île de La Réunion. Sa prochaine destination serait Papeete, en Polynésie française. Une cinquantaine de personnes sont à bord de l’avion, parmi lesquels des membres de l’état-major de l’armée, des personnels de Sabena Technics, qui a réalisé les aménagements, et de Thales, spécialisé dans les systèmes d’information, a également indiqué le quotidien calédonien.

L’avion, qui sera réservé aux déplacements de Nicolas Sarkozy, a une autonomie de 12.500 kilomètres et dispose de moyens de communication et de sécurité moderne. Cet appareil, dont le coût a soulevé la controverse, devrait être livré le mois prochain à l’Escadron de Transport, d’Entraînement et de Calibration.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. Un France en régression et un Sarko qui dépense sans compter.

    A quand une faillite comme en grèce ?

    Rappellons un chiffre : dette extérieure de la France : deux mille milliards d'euros (un bel héritage pour nos enfants).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *