Clash en chanson à l’Assemblée

Hier soir, les députés ont débattu, à l’Assemblée nationale, de la réforme des « conseillers territoriaux ». Lors de cette séance, les députés de la majorité étaient peu nombreux. Face à cela, la présidente de séance PS, Laurence Dumont, a suspendu les travaux de l’Assemblée le temps d’une pause dîner.

Une décision qui a provoqué la colère des députés. « Mais ils sont où, ils sont où les socialistes ! », « on veut voter ! on veut voter ! » ont-ils alors lancé.

Lors du retour des députés dans l’hémicycle, ceux de l’UMP se sont levés pour chanter la Marseillaise en signe de protestation. Comme nous le rapporte le site TF1news .

Le seul programme du PS est de défaire ce qui a été fait. Et sur ce sujet, ils auraient bien fait de stopper leur délire.

La réforme devait remplacer les conseillers régionaux et départementaux par des conseillers territoriaux qui aurait eu les compétences pour la région et le département.

Ca aurait permis de mettre fin chaque année à des doublons et donc à des milliards d’euros de dépenses car bien sûr les élus régionaux et départementaux ont une forte tendance à se considérer comme des barons locaux et engagent des politiques sans se préoccuper de savoir si celles-ci sont déjà mise en place au niveau régional (pour l’élu départemental) ou au niveau départemental (pour l’élu régional)

Chaque échelon territoriale est sensée avoir une sphère de compétences limitées mais il existe une abérration qui est la « clause de compétences générales » qui accorde aux collectivités une capacité d’intervention générale mais qui était supprimée de fait avec la réforme.

Mais la gauche est arrivée et rétablit un système qui marche sur la tête, qui nuit à la France et qui finance ses folies par des impôts massifs.

Et bien entendu ce sujet majeur n’intéresse aucun média qui ne fera jamais rien qui puisse nuire à Hollande et au PS qui détient 21 régions su 22, 70% des conseils généraux et la plupart des grandes villes.
Encore une réforme débile qui visent uniquement à encore déserter les zones rurales dans le seule but de faire un redécoupage électoral favorable à la Gauche :tired:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *