Cocktail d’abus de pouvoir d’incompétence et d’irrespect !

Juste un petit post pour relater une expérience plutôt surprenante pour ne pas dire hallucinante vécue hier dans le bureau de la directrice du bureau des douanes situé au sein du centre du traitement du courrier de l’OPT, rue de l’Alma.

Apres le passage de ma femme il y a quelques semaines pour récupérer un petit colis sans valeur commerciale contenant deux malheureux coquillages ( – de 2gr chacun, espece non protégée originaire de Tahiti, envoyé par un ami proche, etc… ), elle m’avait dit ne pas avoir pu le récupérer car il n’y avait pas de facture jointe. Jusque là, pas de problème et je peux comprendre même si je n’avais pas vraiment pris la mesure du récit de ma femme qui m’avait pourtant prévenu du caractère insolent et irrespectueux de la directrice de ce bureau des douanes lors de son entrevue.

Habitant au Mont-Dore, travaillant à la maison, je ne vais que très rarement à Nouméa. Ma femme n’ayant pu recuperer ce colis et ne voulant plus avoir a faire a cet individu, je me suis dit que le plus simple etait donc de contacter ce service par email afin de fournir la facture correspondante permettant de récupérer ce colis. L’adresse email ainsi que le numéro de téléphone sont clairement indiqués sur la plaquette mise a disposition des usagers : http://www.douane.gouv.fr/data/file/5591.pdf

Une semaine plus tard toujours pas de réponse… je décide donc de relancer le service concerné en envoyant un deuxième email et j’en profite aussi pour les appeler au numéro indiqué .

Aucune réponse, j’ai essayé une bonne dizaine de fois pendant une semaine sans succès ! j’ai même insisté un fois pendant environ une heure, ou je n’ai pas arrêté de laisser sonner et de rappeler… bien entendu tout cela pendant les heures d’ouvertures du bureau concerné…

Entre temps je me suis absenté du territoire pour raison professionnelle pendant une quinzaine de jours et quasiment deux mois sont passés depuis l’arrivée de mon colis…

Aussi à mon retour, ne voyant toujours pas de réponse, je décide donc de me déplacer afin de régler cette histoire une bonne fois pour toute et pouvoir enfin récuperer mon colis. Je monte donc au deuxieme étage et demande a voir la responsable pour avoir quelques explications quant à ce silence de leur part.

et là, ca commence par un foutage de gueule en règle :

« Asseyez vous là, je termine… » 15 minutes plus tard j’etais encore assis « comme un con » en face d’elle à attendre patiemment qu’elle veuille bien terminer de « brasser de l’air » pour rien… J’ai bien compris qu’elle le faisait exprès… c’etait flagrant ! J’ai toutefois gardé mon calme, même si a cet instant j’avais qu’une seule envie qui etait de me lever et de quitter les lieux étant donné le manque de respect de cette personne vis a vis de moi.

Rien n’est plus insupportable que ce genre d’attitude totalement irrespectueuse surtout de la part d’un fonctionnaire qui est payé avec l’argent de nos impots et qui est censé exercer sa fonction avec compétence, sérieux et humilité .

Donc 15 minutes plus tard, elle se décide enfin a m’adresser la parole, et me demande la raison de ma présence dans son bureau… Je lui explique donc rapidement et calmement la situation et lui demande des explications… Sa réponse a été des plus surprenante… je ne sais pas ou est votre colis, et j’ai autre chose a faire ! en d’autres termes ca voulait dire, vous me faites chier avec votre colis de merde a deux balles, aller vous faire voir…  »

Pour le moins surpris, j’insiste quand même en lui demandant des explications notamment concernant mes emails restés sans réponse… réponse de la directrice : on n’est pas tenu de vous répondre… ???

et les appels téléphoniques, pourquoi personne ne décroche ? : impossible, c’est une ligne rouge… vous ne pouvez pas avoir ce numéro…   ah bon et a quoi correspond donc le numéro qui est indiqué sur cette plaquette… c’est bien votre numéro non ?… s’en suit un blanc…sans réponse de sa part… comprenant qu’elle venait de dire une connerie, elle finit par me rétorquer, de toute manière nous ne sommes pas tenus de répondre au téléphone lorsque nous sommes en train de travailler…

Hallucinant… a quoi sert donc ce numéro de tel ? a commander des pizzas ?

A ce moment là,  son attitude est devenue franchement agressive, sans parler de son regard… un truc de malade… J’ai donc préféré me lever et quitter les lieux avant de lui en coller une pour de bon.

C’est le genre de situation qui m’exaspère au plus haut point, et je me demande comment ce genre d’individu peut exercer une telle fonction et ne pas avoir encore ete suspendue pour ce type de comportement abusif et en totale discordance avec la fonction.

A mon avis, je ne pense pas être le seul a avoir subi ce genre d’abus de pouvoir de la part de cette personne aussi je pense porter plainte et déposer une réclamation auprès de sa hiérarchie.

J’aimerai savoir si d’autre personnes qui ont eu a faire a cette personne, ont aussi vécu ce genre de situation que je considère comme lamentable pour ne pas dire pitoyable…

Une telle représentation des douanes francaises est tout simplement inacceptable a mon sens.

n’hesitez pas a donner votre avis ainsi que tous conseils utiles quant à la procédure a suivre.

Cordialement

Whiteshark

 

 

Publié par <img src="http://cagou.com/blog/wp-content/uploads/userphoto/1519.thumbnail.520967a12bf1c.jpg" alt="whiteshark" width="40" height="40" class="photo" style=" border: 1px solid; border-color: #000000;"/> whiteshark

40 years old, trader, self employed, NC resident for more than 15 years. Live at Mont-Dore.

Rejoindre la conversation

  1. la grenouille verte

3 commentaires

  1. Et oui, ils sont puants quelques fois ce petit nombre de cretins, dans l’administration francaise !

  2. Mais comment on peut garder son calme face a un tel monstre d’incompetence et non respect.

    Comment fait-on pour se defendre face a ces gros niais en poste, parce que la on parle de la ‘Directrice’ quand meme, pas du mec qui bosse a mi-temps et qui n’en n’a rien a secouer!

    Il y a qui au dessus qui peut aller la remettre un peu a sa place ?

  3. N’hésitez pas un faire un courrier bien « épicé » à qui de droit, et faire remonter l’affaire en vous adressant à sa hiérarchie parisienne.
    Un petit courrier au Haut-Commissaire ne sera pas de trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *