Dix requins condamnes a mort sur l’ile de la Reunion

Sur l’île de la Réunion, un champion de surf a été tué par un requin tigre, une des espèces les plus dangereuses pour l’homme.

Lundi, un requin tigre a tué un champion de surf près de la plage de Boucan Canot, sur l’île de la Réunion. Âgé de 32 ans, Mathieu Schiller est mort dans une attaque qui a duré moins de trente secondes. Il faisait partie de l’équipe européenne championne en 1995, et surfait avec un large groupe d’autres sportifs lorsque l’accident est survenu.

Selon une agence de presse locale, vingt personnes se trouvaient en surface, alors que cinq autres surfeurs se situaient dans des eaux plus profondes.  « Nous avons vu le nez du requin émerger puis l’homme a disparu. C’était très soudain, puis l’animal est reparti », raconte un témoin. »Ceux qui se trouvaient à proximité ont tenté de l’atteindre, mais son corps a été emporté par le courant ».

Mathieu Schiller est la seconde victime d’une attaque de requin cette année sur l’île de la Réunion. Briton Ian Redmond, 32 ans, a également péri dans une attaque lors de sa lune de miel dans les Seychelles en août dernier.

Apres ces dramatiques faits divers la decision vient de tomber :  le préfet a autorisé la mise à mort de dix mangeurs d’hommes. Bardot tempête. Les spécialistes sont dubitatifs.

L’opinion locale s’en est émue. Les baigneurs se sont mis à déserter les plages, entraînant l’inquiétude des professionnels du tourisme. Le préfet de La Réunion se devait d’agir. Lundi, il décidait que les coupables devraient être identifiés et châtiés ! Même s’il sait pertinemment que les requins ont toujours été présents sur la côte réunionnaise, que les attaques restent malgré tout très rares et qu’il faut plutôt en incriminer l’invasion du milieu marin par les surfeurs et les nageurs. Qu’importe, en guise de représailles, le digne représentant de l’État charge donc deux pêcheurs professionnels d’identifier les requins dangereux qui se seraient sédentarisés à proximité des sites de baignade et de les pêcher. Il délivre un bon à tuer pour dix requins-bouledogues et tigres, les plus dangereux.

Voilà bien la réaction appropriée qui démontre le niveau intellectuel de l’homme ! Il me semble que la mer est l’habitat naturel des requins, jusque là je n’invente rien. Au nom de la défense de l’homme qui s’arroge le droit de conquête sur tous les éléments, il est décidé de tuer dix requins en représailles d’une attaque de surfeur ! Il convient donc de raser également dix montagnes en réponse aux avalanches, de combler le lit de dix rivières en réponse aux inondations, Pourquoi ne pas pendre dix politiques en réponse à la crise ou bien lapider dix personnes en réponse à la bêtise humaine ? Sans doute ont-ils dressé un portrait robot de ce requin « marteau » pour être certain de tomber sur celui qui en croque ? Einstein disait : « il existe deux choses infinies : l’univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’univers, je n’ai pas de certitude »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *