Encore des accords sauvages dans le dos des calédoniens!

Ah ben caaaaaaaaaaaa !!! voila ce qu’ecrivait  aujourd’hui Simon Loueckhote :

Alors il paraît qu’un pacte entre Pierre, Harold, Charly et Loulou serait en préparation? C’est l’hebdomadaire « Les Infos » qui nous l’apprend. Et compte tenu de la proximité entre le canard et certains, la rumeur qu’il nous dévoile, est très plausible. Comme on dit souvent: « il n’y a pas de fumée sans feu ». Mais à bien y penser, quel intérêt pourrait avoir les indépendantistes à renégocier un nouveau pacte de 20 ou 30 ans. J’en vois au moins un. L’indépendance au bout de cette période. Plus de référendum, plus de consultation, les Calédoniens n’auront plus le choix à l’issue de la période définie par le pacte. C’est comme le retour de Hong Kong à la Chine. L’Angleterre l’avait préalablement accepté. C’était 50 ans plus tôt.

Analyse pertinente qui s’en est suivi :

L’attitude de ces personnes montre qu’ils se prennent désormais pour des chefs coutumiers de la politique, dont nous ne serions que les sujets juste bons à leurs yeux à baisser la tête et à subir leurs petits arrangements.
Mais non Messieurs, les Calédoniens ne sont ni des sujets, ni du bétail qu’on mène à la baguette.
Les Calédoniens sont des citoyens Français nés libres dans une démocratie et qui n’ont pas l’intention de laisser des potentats locaux décider éternellement du sort de leurs vies et de celle de leurs descendants.
Les « élus » ne sont pas des élus de Dieu. Il sont élus par le peuple pour servir les intérêts du peuple.
le temps des petits arrangements doit cesser. La situation politique actuelle montre qu’il n’y a aucune sagesse, aucun discernement supérieur chez nos « élus » puisque les problèmes de fond restent entiers. Quel sérieux peut-on accorder à des personnes qui remettent les choix à quand ils auront 80 ou 90 ans ? De qui se moque-t-on ?

Nous voulons savoir où nous allons. Nous ne voulons plus être trompés. Nous ne voulons pas vivre éternellement dans une situation d’exception démocratique.
Il faut dans une société faire des choix pour pouvoir avancer, ce que ces personnes ont de moins en moins le courage à assumer.
A cela ils préfèrent des petits arrangements à courte vue qui rendent permanente l’instabilité et le doute, nous empêchant ainsi de croire en l’avenir.

Au final seul le peuple a la légitimité pour décider de son propre avenir. les « élus » ne sont pas propriétaires ad vitam aeternam du pouvoir. Ils sont locataires à durée déterminée et doivent renouveller leur mandat à intervalles réguliers.

En 2012 et 2014 ce mandat va être remis en jeu et certains pourraient redécouvrir brutalement qu’ils ne sont que des hommes comme les autres.

( cf Facebook . analyse : Philippe Blaise)

Rejoindre la conversation

11 commentaires

  1. L’idée d’un pacte duodécennal ou trentenaire, si elle était confirmée, ne serait pas nouvelle. N’était-ce pas l’idée de Jacques Lafleur qui demandait un pacte cinquantenaire ? Quoi qu’il en soit, ce qui n’est pas nouveau non plus c’est l’habitude qu’ont prise les élus de se passer de l’avis des Calédoniens pour décider de leur avenir. La dernière et la plus grave de ces turpitudes étant l’Accord de Nouméa qui leur fut présenté comme un temps de réflexion de vingt ans devant se terminer par un référendum entérinant leur choix. La vérité est apparue au fil des années : trois référendums proposant l’indépendance à un corps électoral réduit comme peau de chagrin à ceux bénéficiant du droit du sang (« et leurs descendants »), qui, s’ils étaient tous négatifs, donneraient lieu non à un ancrage durable dans la communauté française, mais à une réflexion des signataires qui décideraient de la suite à donner. C’était l’escroquerie démocratique mise au point par le conseiller pour la N.Calédonie de Lionel Jospin, lui-même membre du club très select des signataires, donc juge et partie. Les Calédoniens ont toujours été jugés trop immatures par la classe politique pour être capable de décider de leur avenir, mais l’obligation démocratique imposant des élections, pour les contourner il fallait faire preuve de ruse, ce fut fait d’accord parties.
    Cela dit, si cette négociation entre Pierre, Harold, Charly et Loulou existe, elle est aussi insultante pour les Kanaks indépendantistes que pour les autres. Que pensent ceux qui espèrent une indépendance d’ici deux ou six ans de cette manip entrain de se concocter dans leur dos ? Certainement autant de mal que ceux qui espèrent qu’un choix démocratiquement juste leur permettrait de rester sur une terre française.

  2. Ca pose une question de fond:

    est-ce que LKU, Wamytan, etc, veulent VRAIMENT l’indépendance ?
    est-ce qu’ils ne sont pas en train de faire semblant depuis longtemps ?
    Ca leur permet de s’ériger en leaders du soi-disant « peuple kanak », mais…
    qu’est-ce qui leur garantit qu’une fois le pays indépendant la population kanak les maintiendra au pouvoir ?

    Les pauvres kanaks, eux qui –grâce au discours des mêmes cités plus haut– se croient opprimés, exploités, privés de liberté à cause de cette méchante France(*) , se font baiser la gueule par leurs propres dirigeants qui exploitent la faiblesse intellectuelle et la naiveté de cette population, surtout sa jeunesse — chose qu’a dit Ph Blaise dans son texte, et qui fait aussi partie de mes opinions depuis longtemps.

    (*) qui leur a apporté le droit de vote, l’enseignement gratuit, les soins médicaux remboursés…
    …ah, la méchante France coloniale… pauvres imbéciles que vous êtes.

    Que tout cela est à la fois triste et écoeurant.

  3. Djédefrê Katara, désolé, mais il n’a jamais été question dans le passé qu’à l’échéance du pacte ce soit de fait l’indépendance…!!!
    Hors, ce dont il serait ici question c’est bien d’une accession automatique à l’indépendance à l’issu de cette période !!!

    J’y voit tout de même une sacré différence… Pas toi ????

  4. Moi j’aime bien les articles qui commencent par : « Alors il parait …. » Quand à la proximité des infos … je ne sais si vous l’avez remarqué mais elle est à géométrie variable …

    Bref rien de bien nouveau …

  5. Bon allez on recommence… comme sur Calédosphère…

    Alors on récapitule les solutions proposées pour ceux qui n’ont pas suivi tous les épisodes (ou ceux qui ne veulent pas comprendre… Mais ça c une autre histoire!!’:

    Alors:

    CE: traine les pieds pour ne pas commencer les discussions sur l’avenir et propose une petite nation dans la grande nation = indépendance association: relire notamment la dernière explication de vote de L Sam avec notamment la » nation calédonienne » hors de la métropole! EDIFIANT!!

    RUMP: veut commencer les discussions dès maintenant, pour trouver une solution novatrice et innovante acceptée et validée par la grande majorité des calédoniens pour inscrire la NC définitivement dans la France, (si si, vous avez qu’en enlevez vos lunettes de soleil et lire un peu les discours, au lieu d’affabuler dans vos têtes!)

    AE: RAS…

    RPC: pas de discussions, un pacte cinquantenaire un point c’est tout

    UDC: ben là c’est une bonne question!

    LMD: à part coller des autocollants et vivre sur facebook, ben on sait pas trop…

    PT: pas de discussions, inpendence 2014 (mais je rejoins l’analyse un peu plus haut, je pense que c’est un peu une posture obligé)

    PALIKA: pas de discussions, independence de la province nord, et les autres allez vous faire…

    UC: discussions pour une solution qui accueil tout le monde en NC (si si encore une fois, il faut lire un peu les déclarations, et pas juste prendre ses rêves pour des réalités), c’est pas encore dans la France mais ça vaut le coup d’y travailler!!

    WOILÀ!

  6. Allez! pour les petits gauloix de la bande, je vous poste les propos de Jojo Mandaoué ce matin à la radio:

    « Dire à la Nouvelle-Calédonie de continuer à nous faire confiance. C’est comme l’a dit le président, on est là pour servir le pays, pour trouver les équilibres, pour produire de la justice sociale, de la paix sociale. Et puis à travers ça, générer de la confiance pour un devenir et un futur qui soit plus paisible pour les uns et les autres et plus rassurant pour nous tous, et notamment dans le cadre des discussions concernant l’avenir de la Nouvelle-Calédonie. Donc, si on démontre quelque part que nous sommes capables, et qu’on fasse en sorte que les gens ont confiance en nous, et ça, ça ne se voit que par la réalisation de ce que l’on peut faire. Je pense que l’on peut entrevoir l’avenir et les discussions sur des bases saines. »

  7. C’est un peu difficile de faire confiance quand on voit le nombre d’erreurs qui s’enchaînent les unes aux autres dans le domaine économique et sociale….

    Ensuite, j’ai un peu de mal à visualiser ce que peuvent être des bases saines pour des discussions ???

    En gros mon sentiment est plutôt mitigé concernant la capacité de ces gens à trouver une solution qui convienne au plus grand nombre, puisque par défaut, le plus grand nombre ne veut pas de l’indépendance ???

  8. Eric la solution qui convient le plus au gens pour toi c’est celle de Calédonie ensemble ?? :

    CE: traine les pieds pour ne pas commencer les discussions sur l’avenir et propose une petite nation dans la grande nation = indépendance association: relire notamment la dernière explication de vote de L Sam avec notamment la » nation calédonienne » hors de la métropole! EDIFIANT!!

  9. Non Victor, la solution jusqu’ici la plus soutenue c’était la NC dans la France. Les ADN quoi, l’autonomie… Tu vois elle n’est pas spécialement CE, c’est juste la solution pour laquelle nous avons voté…

    Mais au RUMP je n’entend plus rien à ce sujet… On dirait qu’il y a des mots qui ne se prononcent plus…
    Quand au message de Gay qui en à assez de voter contre l’indépendance, avoue que c’est sujet à mauvaise interprétation…????

    Non Victor, CE ne semble plus avoir le droit de discuter avec la nouvelle coalition…. C’est tout de même un peu différent…
    Et quand on dit CE, on devrait ajouter, le LMD, le RPC, le PALIKA et les filles de l’UDC…

    Mais j’ai bien compris que pour les gens de la coalition ils ne comptent pas vraiment !!!

  10. Tiens salut Bruce Wallis,
    content de te retrouver,
    je me demandais si tu étais encore sur le web calédonien;
    moi j’ai laissé tomber Yahoué, et je viens ici de temps en temps, mais bon, à petite dose… un peu relâché tout ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *