Enfants des école : des hommes-sandwichs à la gloire du député FROGIER ? ( par LOREL)

Bonjour,
Pierre FROGIER va visiter l\’école Gustave CLAIN (Dumbéa-Koutio) ce vendredi (à quelle occasion et pour quel motif ?).
Il est prévu de faire chanter la Marseillaise à nos petites têtes blondes (PF aurait-l à faire oublier quelque chose ?).
Dans le cahier de liaison de notre enfant (CE1), cet avis (citation in extenso) :
tricot de l\’école pour vendredi (1.000 F) pour le député Pierre FROGIER.
Quelques questions :
– Où va l’agent ?
– D’où vient qu’un directeur d’école puisse se transformer ouvertement en agent électoral ou en propagandiste ?
– Où est le respect de la liberté d’expression et de conscience quand on utilise des enfants à des desseins purement politiques et personnels ?
– Nos enfants sont-ils destinés à servir d’agents de propagande et de communication de tout homme politique en campagne (on dit que PF vise le Sénat) ?
– N’est-ce point dans les républiques dites bananières ou les dictatures que l’on voit des potentats privilégier l’utilisation des enfants pour leur propagande ou pour corriger une image par trop dégradée ?
Un père outré !

Rejoindre la conversation

5 commentaires

  1. Bonjour,

    Pierre FROGIER s’est rendu à l’école Gustave Clain sur invitation de la classe de CM2b (demandez au directeur une copie de courrier d’invitation si vous voulez), pour rencontrer sa députée junior Emilie, dans le cadre du projet Parlement des Enfants (demandez aux 2 maîtresses qui mène le projet depuis 2 ans). Cela fait 17 ans que ce projet existe, et nous étions bien content l’année dernière quand 2 maitresse de l’école s’y sont intéressées.

    La Marseillaise y est chanté comme il est d’usage dans tous les établissements de la République française.

    Les 1000f ont servi à l’école pour acheter un tee-shirt de l’école (avec lequel votre enfant est rentré chez lui) et à servir à votre enfant un jus de fruit et un pain au chocolat au goûter à partager avec les autres enfants.

    « directeur d’école puisse se transformer ouvertement en agent électoral ou en propagandiste ? »: ça ça s’appelle de la diffamation!!!
    Il s’agit d’un cours d’éducation civique, pour apprendre les institutions de la Nouvelle-calédonie et de la métropole(nos enfants ont visité le congrès et la province sud).

    – « Où est le respect de la liberté d’expression et de conscience quand on utilise des enfants à des desseins purement politiques et personnels ? »: ça ça s’appelle de la grandoise connerie!!! les institutions de la république sont les garants de notre liberté!!!

    – « Nos enfants sont-ils destinés à servir d’agents de propagande et de communication de tout homme politique en campagne (on dit que PF vise le Sénat) ? »: ça ça s’appelle de la démagogie pure et dure!!!

    – « N’est-ce point dans les républiques dites bananières ou les dictatures que l’on voit des potentats privilégier l’utilisation des enfants pour leur propagande ou pour corriger une image par trop dégradée ? »: je vous suggère d’envoyer votre enfant à l’école au vanuatu et là vous saurez ce que c’est que l’école d’un république bananière.

    Signé: une mère de l’école, consternée par l’immensitude de votre connerie!

  2. Bonjour,
    Comme c’est « amusant » de voir « le père outré » d’une tête blonde de CE1, citer le carnet de liaison de son enfant; alors que le mot concernant le tricot de l’école n’avait été noté que sur les carnets des élèves de CE2.
    Donc, soit il ne sait plus dans quelle classe est son enfant, soit il pensait que personne ne relèverait son « erreur », soit (mais ce serait trop drôle) il croyait brouiller les cartes pour qu’on ne sache pas qu’il était le père d’un des enfants de CE2.
    Soit dit en passant si l’on se réfère au dictionnaire le mot outré a pour première définition, je cite (moi aussi) le petit Larousse: « Qui est poussé à l’extrême: Parole outrée (synonyme : exagéré) ».
    Je ne vois pas ce que la liberté d’expression et de conscience viennent faire là-dedans !
    Je ne comprends pas que cet individu soit choqué que nos enfants chantent la Marseillaise !
    A ce jour c’est notre hymne national, n’en déplaise à certains, et il est normal que nos enfants le connaissent !
    De quel droit se permet-il de sous entendre que l’argent, destiné à acheter le tricot de l’école, puisse être utilisé à d’autres fins ??
    Au vu de l’acidité qu’il distille dans ses propos, il a visiblement des comptes à régler !
    Soit avec monsieur Frogier, soit avec le directeur de l’école Gustave Clain; soit les deux à la fois.
    Je ne connais pas personnellement notre député, par contre il n’en est pas de même du directeur.
    C’est une personne dévouée à son école et qui a un vrai sens de la droiture.
    Ceux qui le connaissent, que ce soit dans le cadre de son travail ou dans un cadre plus personnel, savent qu’il ne « trempe » pas dans les magouilles politiques. Et encore moins dans l’enceinte de l’Ecole avec un grand E.
    S’il y en a un, qui se sert de son enfant à des fins peu avouables de règlement de compte ou pire encore, pour essayer de jeter le discrédit sur un élu de la république et sur un directeur d’école dévoué, c’est bien ce monsieur !
    Mais il est si facile de se cacher derrière un pseudonyme sur internet, pour tenir des propos diffamatoires et outrager un député (relisez donc la définition dans le dictionnaire, ça vous cultivera), et un fonctionnaire qui œuvre pour éduquer sa chère tête blonde.
    Que n’êtes-vous aller demander des comptes directement aux maîtresses concernées, où mieux encore au directeur que vous mettez en cause ??
    Mais il est vrai que pour cela il faut un minimum de courage, qu’apparemment vous ne possédez pas !
    Je terminerai cette réponse en ne vous saluant pas car je n’ai aucun respect pour les lâches.

    Signé : Julien Sanchez

  3. Le commentaire de « une mère de l’école » (déjà on dit « parent d’élève », mais bon, pas de HS, hein …) me fait rire doucement: il ne se font plus chier nos politiques dis-donc ! Moins on en fait, mieux c’est !

    J’ai été député junior en 98 pour la 5ème édition du parlement des enfants. Ma classe et moi avions été reçus par Mr Lafleur à la Province. Petit déjeuner, RRB, siège dans LEUR salle. Avec en prime, présentation des lieux et des personnes.
    A ce que je vois ils ne le font plus. C’est mieux de faire payer un t-shirt aux gosses et de leur servir un minable goûter dans un endroit qu’ils voient tous les jours.

    Enfin … l’argent faut en dépenser, mais pas pour les autres … sacré PF va !

  4. Voir mon post ci-dessus…
    les enfants de la classe fin 2010 ont été reçu au congrès de la Nouvelle-Calédonie et à la province Sud…
    et si on résume vos commentaires:
    – ils font… c’est pas bien
    – ils font rien.. c’est pas bien

  5. ah ben voilà, avec cette info en plus, c’est mieux.
    Et oui, depuis que PF ns a vendu aux indépendantistes, il peut faire ce qu’il veut, il restera casé dans le tirroir # »/* de ma tête ! Et bonjour le cours d’éducation civique ! mdr

Laisser un commentaire

Répondre à Julien Sanchez Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *