Entrée en guerre imminente ?

L’Europe  n’est toujours pas sortie de la crise économique (feuilletons grec et italien, imbroglio sur le AAA français) que les évènements se précipitent au Moyen Orient :

–  complot présumé de l’Iran visant l’ambassade d’Arabie Saoudite à Washington octobre);

– rapport de l’Agence Internationale de l’Energie atomique (AIEA) dénonçant le caractère militaire du programme nucléaire iranien (début novembre). Ce rapport doit être examiné à Vienne le 17 novembre ;

–  suspension de la Syrie des instances de  la Ligue arabe pour sanctionner la répression du mouvement de contestation en cours depuis la mi-mars. La mesure d’exclusion de la Ligue arabe a été prise samedi 12 novembre avec prise d’effet au 16 novembre;

–   retraits de leurs ambassadeurs en Syrie par  4 monarchies du Golfe: l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweit, et Bahrein (samedi 12 novembre) ;

– tentative d’attaque de la représentation française en Syrie et convocation de l’ambassadrice syrienne à Paris (samedi 12 novembre) ;

– attaque de l’ambassade turque à Damas et évacuation par la Turquie des familles de ses diplomates et de ses personnels non-essentiels, a annoncé l’agence de presse officielle turque Anatolie (dimanche 13 novembre) ;

– puissante explosion d’une base militaire en Iran samedi 12 novembre. Cette explosion qui a fait 17 morts et beaucoup de dégâts, serait « accidentelle » aux premiers nouvelles…

A noter que début novembre, le président israélien Shimon Peres avait averti qu’une attaque contre  l’Iran était de plus en plus vraisemblable.

« SIsraël est attaqué, la France se rangera à ses côtés » a déclaré le ministre des affaires étrangères, Alain Jupé. Et si c’est Israël qui attaque? « Ce n’est pas la même chose« , a dit Alain Juppé. « L’Iran se comporte mal, a poursuivi Alain Juppé. Nous avons la conviction – et le prochain rapport de l’AIEA ira vraisemblablement dans ce sens – que  son programme de développement de l’énergie nucléaire a des fins militaires et donc qu’il se prépare à avoir une bombe. Ce n’est pas acceptable. Ce n’est pas conforme aux traités internationaux et ce serait une menace déstabilisant l’ensemble de la région et au-delà« , a-t-il cependant précisé.

La crise économique est en cours, une guerre est imminente …  pendant ce temps-là, tout va très bien, madame la Marquise et les calédoniens continuent de se disputer pour des choses qui peuvent paraître bien dérisoires au regard des enjeux actuels…

Rejoindre la conversation

10 commentaires

  1. Comme c’est toujours cas, après que les économies occidentaux s’éffondrent, c’est la guerre qui suit.
    Au moyen orient, une guerre régionale est inéluctable et c’est Israel qui va ouvrir le bal.

  2. Oui et il faudra s’attendre a une riposte Iranienne en cas d’autres attaques. On dit même l’Iran aurait déjà sa bombe, mais son lanceur n’est pas encore au point. En cas de conflit, faudra s’attendre à un blocage du détroit d’Ormuz où transit 40% du brut mondiale. Dans ce cas de figure, en internationalisant cette guerre, l’Iran va finir comme l’Irak de Saddam, seul en jihad contre le reste du monde qui ne va pas se laisser priver de son pétrole.
    Néanmoins on est parti pour un choc pétrolier de grande ampleur.

  3. Malheureusement, cela est fort à craindre… Même à 22 000km, la Nouvelle-Calédonie risque d’être impactée … et la vie risque d’être de plus en plus chère …

  4. « Touchez pas au Gribby »…
    Une nouvelle guerre de +, signifie beaucoup de morts, de blessés, de drames en tous genres…
    … « Mais la vie risque d’être de plus en plus chère »…
    Oui, c’est vrai, mais est-ce + important que la souffrance d’hommes, de femmes et d’enfants…

  5. Je parlais des conséquences pour les calédoniens car une bonne partie des calédoniens ne se sent pas concernée par le conflit avec l’Iran… C’est tellement loin!

    Une pensée pour les pauvres gens du Moyen Orient, notamment pour les Lybiens et les Syriens qui ont déjà souffert avec les actions de déstabilisation menées dans leur pays!

  6. Une action en Iran impliquerait l’entrée en scène de la Russie et de la Chine. Dangereuse philosophie occidentale qui rappel la grande croisade appuyé de nos jours par la magnifique force de propagande que sont nos médias… nous les envahissons, ce sont eux les rebelles. On nous envahie, nous sommes des résistants. Haaaa la presse…

  7. La Russie pourrait se voir impliquée dans un conflit dans lequel des armes de destruction massive seraient utilisées, a déclaré jeudi à Moscou le chef d’Etat-major général russe Nikolaï Makarov, intervenant devant la Chambre civile russe (organe consultatif auprès du Kremlin).
    « Si l’on regarde de près ce qui se passe à nos frontières à l’heure actuelle, il devient évident que le risque d’implication de la Russie dans des conflits locaux a augmenté », a indiqué M.Makarov, évoquant les « tentatives d’intégrer l’Ukraine et la Géorgie au sein de l’Alliance atlantique ».
    « Et sous certaines conditions, les conflits régionaux risquent de dégénérer en conflits d’envergure avec un possible emploi d’armes nucléaires », a déclaré le général russe.http://fr.rian.ru/world/20111117/192011216.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *