Gestion de l’Elysée : peut mieux faire selon la Cour des Comptes

La gestion de l’Élysée a eu mention « peut mieux faire » malgré une amélioration des dépenses du palais présidentiel.

La Cour des Comptes a salué la gestion du Palais de l’Élysée, félicitant la baisse considérable des coûts tout azimuts. « Le transfert au ministère de la culture des résidences affectées à la présidence de la République, et dont celle-ci n’avait pas l’usage, ainsi que la suppression en 2010 des chasses présidentielles et de la garden-party du 14 juillet », y ont fortement contribué selon David Migaud président de la Cour, relayé par Le Monde.

Cependant, il reste tout de même des efforts à faire dans les dépenses de transport et communication. Pointé du doigt : l’usage surdosé de voitures officielles qui coûtent 350 par enfant invité. Pour les relations publiques, la Cour recommande la réduction des abonnements aux journaux et de la restauration. Le manque de transparence a été relevé au sujet des 3,5 millions d’euros de coût de transports non facturés par le ministère de la Défense à l’Élysée et les conditions d’achat de l’Airbus présidentiel dit Air Sarko One. De plus, le récent achat de deux fours à 75 000 euros est également souligné dans le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *