Après les critiques virulentes qui sont adressées à Jan Kounen suite à la sortie de son film “Dobermann”, avec Vincent Cassel et Monica Belluci, la carrière du réalisateur bascule lorsqu’il découvre en Amazonie le shamanisme, et en particulier l’ayahuasca, en préparant son nouveau film, “Blueberry”, là encore avec Vincent Cassel. Il se passionne pour les expériences intérieures qu’il découvre et réalise plus tard différents films et documentaires sur le sujet, dont “Ayahuasca”, un court-métrage de 15 minutes et “D’autres mondes”, un documentaire disponible sur YouTube (voir lien ci-dessous). Il réalise aussi “L’étreinte”, un documentaire sur la mystique indienne Amma. Portrait d’un réalisateur engagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *