La Cybersexe est maintenant illégal aux Philippines !

Connaissez-vous la loi 2012 sur la prévention de la cybercriminalité ? En son sein, on retrouve une section dédiée au Cybersexe, pratique qui est dorénavant interdite aux Philippines.

Avant d’interdire quelques pratiques que ce soit, encore faut-il les définir.

Cybersexe : ‘exhibition lascive des organes sexuels ou de l’activité sexuelle, à l’aide d’un système informatique, par profit ou contrepartie’

Quiconque sera pris sur le fait pourra encourir une amende s’échelonnant jusqu’à 24 018 $ et couplée d’une peine d’emprisonnement proportionnelle aux actes. Certes, il vaut donc mieux éviter les sextos aux Philippines, mais surtout cela interdit le téléchargement de films pornographiques, d’ailleurs envoyer des photos explicites pourrait parfaitement enfreindre cette législation.

Tous les moyens sont bons pour faire régner l’ordre et la loi, en résulte donc la création d’un Bureau de la cybercriminalité auquel est alloué un budget honorable de 1 200 915 $.

Sans surprise, la nouvelle n’a pas séduit la population et le Syndicat national des journalistes compte bien faire entendre son opinion :

‘[ce projet] est une menace, non seulement pour les médias et autres communicants mais également pour toute personne qui a accès à un ordinateur et à Internet.’

Si on peut concevoir que des mesures soient prises, elles sont sans doute un peu extrémistes. On ne dira pas qui a fait cette blague à la rédaction, mais le Cybersexe illégal aux Philippines, c’est tout de même un comble.

( sources: Gizmodo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *