“La Grèce en faillite le 20 mars?”

Lundi, un responsable de Standard & Poor’s a déclaré  à la chaîne Bloomberg qu’Athènes serait bientôt en situation de défaut. « Je ne peux pas dire si une solution sera trouvée à l’issue des négociations houleuses actuellement en cours », a déclaré Moritz Kraemer, responsable de S&P pour les notes souveraines en Europe, Afrique et Moyen orient, en faisant référence aux discussions engagées par Athènes et ses créanciers en vue d’une contribution du secteur privé.

Mardi, Edward Parker, directeur de l’agence de notation Fitch a déclaré lors d’une interview à Stockhlom :” Le pays le plus endetté de la zone Euro est probablement incapable d’honorer ses obligations de 14,5 Milliards d’Euros qui arrivent à échéance le 20 Mars“. Les efforts pour aménager un accord avec le secteur privé sur la manière de gérer les obligations de la Grèce constitueront néanmoins un défaut de paiement pour Fitch. “Les engagements dits du secteur privé compteront comme un défaut, c’est clairement un défaut dans nos livres.”

La déclaration de Fitch Ratings a fait plonger l’Euro et du fait de l’envolée du Dollar US, a entraîné une chute des Métaux Précieux exprimés en USD.

Si les agences de notation considèrent qu’il y a défaut de paiement de la Grèce,   des problèmes sont à craindre sur les produits dérivés, les fameux Credit Default Swaps…

Le défaut de paiement de la Grèce suscite également des frayeurs pour les banques qui risquent d’être entraînées dans la chute des organismes les plus exposés comme la banque italienne Unicredit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *