La Nouvelle-Calédonie s’émancipe davantage…ou »s’indépendantise »… au choix !

harold_pierre_dossLes élus du Congrès de Nouvelle-Calédonie ont voté aujourd’hui à l’unanimité en faveur du transfert de l’enseignement secondaire de l’Etat au pouvoir local, marquant une étape majeure de l’émancipation politique du territoire.

« C’est la première fois dans l’histoire du pays que les élus du peuple calédonien se trouvent dans la situation de décider par eux-mêmes du transfert de compétences de l’Etat à la Nouvelle-Calédonie », a déclaré Harold Martin , président du Congrès, évoquant une séance « exceptionnelle ».

Ce transfert est inscrit dans l’accord de Nouméa (1998), qui organise la décolonisation par étapes de la Nouvelle-Calédonie, avant un référendum sur l’accès à la pleine souveraineté entre 2014 et 2018. « Il s’agit d’une phase importante du processus de décolonisation », a pour sa part déclaré, Valentine Eurisouké (FLNKS, indépendantiste).

A l’issue de l’accord de Nouméa, constitutionnalisé, la France ne devrait plus détenir que les compétences régaliennes en Nouvelle-Calédonie (monnaie, justice, défense, affaires étrangères, police). En 2000, une série de compétences avaient été automatiquement transférées (droit du travail, commerce extérieur, mines….).

Cela ne ressemble t’il pas à  un premier pas ( enfin je me comprends) notoire vers l’indépendance  ?Faudrait peut être arrêter de croire que l’on est encore sous le modèle d’un TOM et que l’on  fait bien partie intégrante du peuple français !! N’avez vous pas l’impression que petit à petit  tout tend à assurer l’indépendance de ce territoire:  la date du référendum a été reculée tout en limitant le droit de vote des « z’ors »et maintenant il entame un « processus de décolonisation ».

En tout cas y en a qui ont du soucis à se faire..du coup c’est la fin de l’indexation des salaires non ? enfin dans la logique ??

Quand on connaît un tant soit peu cette île on souhaite bien du plaisir à sa population si l’indépendance est votée.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. La politique du baisse manou de nos loyalistes a été concrétisé depuis la signature des accord de Nouméa ,le secondaire, est un pas de plus vers l’indépendance vous verrez qu’ils sont capables de nous concocter une licence vernaculaire pour pouvoir l’enseigner dans le monde entier pour concurrencer l’espéranto

  2. Le territoire prendra donc financièrement à sa charge l’enseignement :comment? nouvelles taxes? nouveaux impots??????? Nous allons vers une émancipation de la Nouvelle Calédonie (tous nos élus sont d’accords la dessus )Mais qui paiera?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *