L’UC défilera le 14 Juillet pour « succéder à la France ».

Frogier démission !

Il est difficile d’appeler un élu choisi démocratiquement à démissionner. En Républicain, on se doit de respecter le mandat de chacun,.

Mais il est des cas rares de faillite politique absolue où lorsque la politique d’un homme est totalement discréditée il ne lui reste plus qu’à s’en aller.

Lors du Comité Directeur du Rump du 17 février, son Président sortait son ultime joker en déclarant :
http://www.rassemblement.nc/content/comite-directeur-auteuil

« N’ayez pas peur. Ne croyez pas ceux qui vous disent que l’indépendance gagne du terrain .Croyez-vous vraiment que les indépendantistes y croient encore ? Ils se sont ouverts sur le monde, ils ont mesuré les exigences de la responsabilité politique, ils veulent être reconnus, ils veulent que leur identité soit respectée, et croyez-vous vraiment qu’ils aient encore envie de rompre avec la France ? »
Puis:
« Je sais que certains d’entre vous ont le sentiment que nous avons fait trop de concessions, qu’il n’y a rien eu en retour, qu’il n’y a rien eu en échange. C’est vrai. C’est vrai que nous sommes en droit d’attendre de leur part moins de frilosité vis-à-vis de leur base, plus de détermination et probablement plus de courage. Mais, je veux dire à ceux qui doutent qu’il y a tout de même des signes qu’ils ne veulent pas voir, des évolutions qu’ils veulent ignorer, des mots qu’ils ne veulent pas entendre, des silences qu’ils ne veulent pas interpréter. Il faut comprendre que l’ultime concession, ce sont nos partenaires indépendantistes qui la feront, quand, avec nous, ils choisiront librement d’inscrire notre avenir dans la France. C’est dans la France que notre destin commun a commencé il y a 163 ans, c’est dans la France qu’il va se poursuivre et que tous ensemble nous allons le construire. »

Aujourd’hui en Juillet 2012 le Président de l’Union Calédonienne, Charly Pidjot, employé sur un emploi politique (pour ne pas dire fictif) par libéralité de la présidence de la Province Sud de Pierre Frogier, appelle ses adhérents à défiler le 14 Juillet à Nouméa, non pas pour marquer son attachement à la République mais pour manifester sa prétention à se poser comme le futur pouvoir légitime de la Kanaky, en lieu et place de la République Française.

« Nous voulons donc utiliser cette date pour marquer la libération du pays kanak dans le cadre de l’accord de Nouméa. Nous appelons donc tous les enfants du pays à se joindre au peuple kanak pour communier et marcher avec lui.

Nous voulons aussi partager ce moment en regardant notre accession à la pleine souveraineté. Nous serons amenés demain à exercer les pleins pouvoirs au service de tous.
….
Ce sera une manière symbolique de leur succéder »

Provocation. Arrogance. Sentiment d’être autorisé depuis le lever du drapeau Kanaky par Frogier et l’Etat UMP à faire n’importe quoi y compris détourner la fête nationale Française de son sens.

Voilà l’attitude de ceux que Pierre Frogier pensait manipuler en levant leur étendard.

Devant une telle contre-performance politique, la seule attitude décente est de se retirer.

( vu sur FB sur fondation republique caledonienne)

Rejoindre la conversation

  1. la grenouille verte

13 commentaires

  1. Pendant la campagne des législatives, à la télé Philippe Gomés a déclaré devant JP. Djiawé que l’IKS c’est finie, place au Destin Commun. Visiiblement certains n’ont toujours pas compris le message.

    Parler d’une utopique IKS pour 2014 ou aprés est un anachronisme que certains leaders indépendantistes refusent de mettre au placard. Le Pays réel ne corresspond plus du tout à leur vision ethno-centique des choses. Seuls Paul Néaoutyne et Nidoishe Naisseline semblent l’avoir compris.

    « Les illusions perdues sont des vérités trouvées. »

    à bon entendeur.

  2. Normal que LKU décide pour son pays, il est chez lui !

    La politique de la france c’est la france aux Français

    et tout logiquement les français en france

    Ben oui fallait pas commencer

  3. Paraitrait que les ténors du Rump voulaient faire une apparuition surprise au « Pidjot Show » de samedi, histoire de confirmer la politique de la main tendue envers les indépendantistes et en signe de réspect envers le drapeau identitaire kanak.
    Mais à Paris Wamytan à foutu le gros bordel en déclarant aux médias que le fameux drapeau dont il est question est en réalité celui du FLNKS. Du coup, les gens du Rump ne se sentent pas du tout à l’aise pour aller défiler sous la bannière d’un parti politique indépendantiste avec toute la conotation des violences passées qui vont avec.
    Ah pour casser l’ambiance consensuelle et torpiller la manif de Charly, Wamy n’aurait pas pu faire mieux. AMA, on a du l’encourager un peu dans ce sens. Les socialistes à Paris savent s’y prendre dans ces genres de situations quand ils sentent venir les coups fourrés de la droite locale qui essaie de manipuler certains indépendantistes à la solde. On sait qu’au Rump, une radicalisation des têtes brulées de l’UC/PT arrangeraient bien leurs petites affaires tout en donnant du fil à retordre au gouvernement socialiste. C’est gros comme une montagne, personne n’est dupe surtout en politique calédonienne.
    Du coup le Pidjot Show se retrouve sans le Rump en vedette américaine. A moins que Frogier se pointe tout seul pour faire un petit morceau de claquettes…MDR.

  4. LES MENTEURS MASQUÉS TRICOLORES DU 14 JUILLET

    Le 14 juillet est la fête de la France et des Français, et de toutes leurs valeurs. Et nous sommes tous Français, ici, en métropole, et en Outre-Mer, tous ! jusqu’à preuve et expression démocratique du contraire. C’est notre fête à tous, nimbée et riche de la sacralité laïque des notions de patrie, d’Histoire, d’identité, de culture, de solidarité, de sacrifice, de démocratie, d’égalité et de liberté.

    Or, pour parler cru et clair, le FLNKS n’aime pas la France et les Français, ni leurs valeurs, sinon il ne souhaiterait pas l’indépendance hors de la France et l’exclusion des Français, des droits de vote et du travail, qu’il considère toujours comme supérieures à l’appartenance générale à la nation et à la République françaises.

    Donc l’adhésion à la fête nationale et la marche FLNKS ou UC pour ce 14 juillet est une contradiction, un mensonge, une mascarade, un leurre et un piège d’une part, un détournement, une dénaturation, une corruption, une profanation et un manque de respect provocateur d’autre part.

    C’est d’une logique qui me semble assez indiscutable… Non ?

  5. Eh voila, fallait s’y attendre, la marche du Pidjot Show de ce 14 juillet à été un flop monumental. Avec à peine 1000 pékins dans la rue selon la police, ce bide nous démontre bien que ce n’est pas forcement ceux qui hurlent le plus fort qui ont forcément raison.

    La radicalisation tant attendu par le Rump/AE et Leroux a fait ppssshhhiiittt…

  6. Tiens voici une petite pensée pour la bande à Frogier/Pidjot et à tout leur staff du service comm du Rump.

    « Une idée fixe aboutit à la folie ou à l’héroïsme. »

    Victor (le vrai) Hugo.

    A méditer….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *