L’humanité se réveille à la Réalité.

Ce que les Sages (qui ont atteint l’éveil/Conscience Unique) disent depuis la nuit des temps, à savoir que ce que vous croyez être le monde réel des objets, n’existe pas, que c’est un rêve (d’objets séparés), est en train d’être enfin admis par les physiciens.

Le plus grand enseignant que nous ayons eu sur Terre s’appelle Jésus, et il nous disait :

“Mon royaume n’est pas de ce monde, ni d’aucun monde”.

Comprenne qui pourra…

Car ceux qui sont réveillés vivent dans la RÉALITÉ.

En Inde, les Védas appellent ce rêve : Maya.

Tant que l’individu (le rêve de l’Esprit distordu) ne s’arrête pas de penser (projeter son rêve holographique), de fermer ses yeux physiques afin de regarder A l’INTERIEUR !!!!, il restera dans son rêve et ne verra pas LA RÉALITÉ de l’Esprit !

Namaste

L.

—source article :

X-Sciences de l’Homme et de la Société (X-SHS)
Le 12 Avril 2018, X-SHS a reçu Hervé Zwirn, directeur de recherche au CNRS pour une conférence sur le thème “Mécanique quantique : le Monde existe-t-il ? “

La mécanique quantique, qui est actuellement la théorie physique la plus efficace et la mieux vérifiée de toutes les théories dont nous disposons, a des conséquences extrêmement peu intuitives lorsqu’on applique les conséquences de son formalisme à la conception qu’on peut se faire du monde qui nous entoure. Notre bon sens commun est fortement remis en question et la notion de réalité à laquelle nous sommes habitués semble se dissoudre pour être remplacée par une vision plus lointaine de ce qui constitue “le monde”.

Hervé Zwirn(X 75) est physicien et épistémologue. Directeur de Recherche au CNRS, ses domaines de recherche sont les fondements de la mécanique quantique, l’épistémologie formelle, la formalisation axiomatique des modes de raisonnements et le comportement des systèmes complexes. Auteur de plusieurs ouvrages sur ces problèmes, il a été récompensé par le prix André Lequeux de philosophie des sciences de l’Académie des sciences morales et politiques pour “Les limites de la Connaissance”, Odile Jacob, 2000. Il dirige actuellement le Consortium de Valorisation Thématique Athéna, laboratoire du CNRS en charge de la valorisation des recherches menées dans l’ensemble des laboratoires français de recherche en Sciences Humaines et Sociales.

video connexes :
Michel Bitbol, le point aveugle des sciences https://youtu.be/EbCdiMy3KCk
Mioara Mugur-Schächter, l’infra mécanique quantique https://youtu.be/UzMT9SsCmkg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *