Michaël Youn en garde à vue après une altercation avec la police

Après un banal contrôle…

Incontrôlable. Lundi soir, le comédien Michaël Youn a été placé en garde à vue au commissariat du 18ème arrondissement de Paris, après une altercation avec des policiers, a-t-on appris de source policière, confirmant une information du site Internet de France Soir.
Il aurait claqué la portière sur le bras d’un agent

Le comédien a été interpellé vers 19 heures sur son scooter alors qu’il remontait un sens interdit. Affirmant avoir oublié ses papiers dans sa voiture où ils sont restés introuvables, Michaël Youn a eu une violente altercation avec les fonctionnaires, qui l’ont conduit au commissariat pour une audition.

D’après le site de France Soir, l’humoriste aurait claqué la portière sur le bras de l’agent en train de le tirer en dehors de l’habitacle. Entendu pour «outrage et rebellion», il pourrait être remis en liberté dans la soirée.L’acteur conteste la version policière de son arrestation lundi soir…

«Je remontais pas une rue sans casque à sens unique, je déplaçais juste mon scooter devant chez moi. Je n’ai absolument pas refusé de présenter mes papiers, je ne les avais pas sur moi (…).» C’est la version de Michael Youn, des faits survenus lundi soir lors de son arrestation. La version policière était que le comédien avait refusé de présenter ses papiers, et s’était violemment énervé contre les fonctionnaires, en blessant même un légèrement.

Mais Michael Youn raconte, au micro d’Europe 1, qu’il a lui-même été violenté. «Ça s’est très mal terminé, je me suis retrouvé la face contre la grille de l’immeuble, des menottes dans le dos, un genoux sur la colonne vertébrale, avant qu’on me cogne la tête contre le capot de la voiture en me faisant rentrer dedans.(…) J’ai été traité comme si j’étais Mesrine. (…) J’ai déposé plainte à l’IGPN [inspection générale de la police nationale] pour coups et blessures.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *