Mise en examen de Philippe Gomes pour Abus de biens sociaux

La nouvelle est tombée hier par l’AFP:
Philippe Gomes est mis en examen pour abus de biens sociaux.

Cette nouvelle a été confirmée par un porte-parole de Philippe Gomes.

Rappel des faits:
Philippe Gomes était actionnaire majoritaire d’une société de climatisation la société Spot (il a depuis revendu ses parts selon www.observeur.nc le portail des entreprises calédoniennes).
M.Gomes avait passé en mars 2005 puis en février 2006 deux contrats avec la compagnie minière Goro Nickel, aujourd’hui filiale du géant brésilien Vale, portant sur la vente de climatiseurs pour 1 million d’euros de clims.

Selon Les Nouvelle-Calédoniennes:
Les contrats portaient sur la vente de climatiseurs pour un montant de 125 millions CFP (1 million d’euros). Or, à cette époque, Philippe Gomes était président de la province sud et avait à ce titre accordé les permis d’exploitation à l’industriel.

L’ancienne compagne de M.Gomes avait également été mise en examen pour recel d’abus de biens sociaux, pour un emploi considéré comme fictif au sein de la société Spot.

Cette affaire est en cours depuis plusieurs années. M. Gomes a d’abord été entendu comme témoin assisté par un premier juge d’instruction, sans être mis en examen… on se demande pourquoi… Puis un second juge d’instruction a également décidé de ne pas le mettre en examen… on se demande encore pourquoi…

Le parquet avait ensuite fait appel, tandis que le président du gouvernement avait dénoncé « un acharnement » judiciaire…

Sondage :

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. Tout abus de bien sociaux devrait_être sanctionné plus judicieusement que ce que les sois disant démocratie font aujourd'hui. Je propose une restitution des sommes détournées + 300% (taux pratiqué par de nombreux usuriers sur la misère du monde) quitte à saisir les biens familiaux. Ce serait enfin une bonne dissuasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *