Nouvelle-Zélande: Un détenu tente de faxer des menaces de mort

En Nouvelle-Zélande, un prisonnier a été condamné à six mois de prison pour avoir demandé à l’un des gardiens de faxer une lettre où il menaçait de mort le policier qui l’avait arrêté.

S’il continue comme cela, Daniel Thomas Rewi Nepia ne risque pas de sortir de prison. Condamné à 4 mois ferme pour violence et conduite dangereuse, ce Néo-zélandais a été puni de 6 mois de prison supplémentaire… pour avoir demandé à un gardien de fixer des menaces de mort envers le policier qui l’avait arrêté.

Détenu à la prison de Hawke’s Bay, une ville à l’est de la Nouvelle-Zélande, Daniel Thomas Rewi Nepia a, selon le Hawke’s Bay Today, remis à l’un de ses gardiens une lettre écrite de sa main, pour qu’elle soit faxée au sergent de police: « Je vais te tirer une balle en pleine tête quand je le pourrai. Et avant ça, je te prendrai ta famille, comme tu m’as pris la mienne ». Son avocat l’a défendu en expliquant qu’il n’avait jamais eu l’intention de mettre sa menace à exécution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *