Olivier Besancenot, la honte de la politique francaise !!!

Bonjour a tous,

Je profite de l’occasion qui m’est donnée par ce site pour vous envoyer un article que j’ai vu sur le site www.nouvellecaledonie.rfo.fr qui a faillit me faire étouffer…Ci dessous l’article en question mêlé a mes commentaires en rouge.

Il faut que les Français sachent qui est Olivier Besancenot car la plupart pourraient croire sur parole l’énormité qu’il dit dans cet article au sujet de la Nouvelle Calédonie pour faire parler de lui…, et je mets dans le même lot José Bové qui ne s’est pas exprimé dans cet article mais qui s’est exprimé ailleur et est raconte la meme chose, la meme désinformation.

Voici l’article en question:

Nouvelle-Calédonie 15/09/2009
Par Maité KODA

USTKE. Politiques et syndicalistes affichent leur soutien à Paris
Une manifestation de soutien aux membres de l’USTKE incarcérés a réuni mardi sympathisants et militants dans le premier arrondissement de Paris.

« Coloniale ». La justice, le verdict, la dimension du conflit, l’incarcération… tous sont affublés du même qualificatif. Mardi 15 septembre, une cinquantaine de militants et de sympathisants de divers partis de gauche et de syndicats se sont réunis place Vendôme à Paris pour affirmer leur soutien à l’USTKE (Union syndicale des travailleurs kanak et des exploités).
(j’aime bien le « exploités » dans le nom de leur parti, pour ceux qui n’ont pas de famille et n’ont jamais mis les pieds en Calédonie il faut savoir que contrairement a la France ou tout le monde est sur un pied d’égalité concernant la préférence a l’embauche (du moins légalement en tout cas), en Calédonie il y a ce qu’on appelle pudiquement « la préférence locale à l’embauche », traduction, si tu n’es pas né ici dégage ya rien a voir… tous les boulots dans les administrations et dans les grosses boites syndicalisées sont réservés (a compétances équivalente dit on) aux kanaks et calédoniens nés en calédonie et encore mieux si tu as plusieurs générations derriere nées en calédonie.
Imaginez-vous ca en France !!! Ca serait du style: tu es noir ou arabe même si tu es français mais que tu n’a pas x générations derrière toi de français pur souche ce n’est même pas la peine que tu te pointes au concours ou à un entretien d’embauche !
Deuxièmement toujours pour ceux qui savent pas, avec le merveilleux argent des impôts des français (et subventions de l’UE), en Calédonie un planton a la province ou une secrétaire pour servir le café sont payés 1500€ net la première année et avec l’ancienneté ils peuvent aller jusqu’a 3000€ et plus / mois, voici la réalité de l' »exploitation » dont parle Olivier Besancenot…
En calédonie meme si vous ne cotisez a aucunne caisse les frais médicaux sont assurés par la france, ainsi que le systeme d’éducation et les bourses pour partir continuer ses études en France.
Si vous entendez aussi parler que la France exploite les richesses de la nouvelle Calédonie, le nickel et tout ca, sachez que la balance penche en réalité depuis toujours dans le sens inverse, la France dépense plus pour la Nouvelle Calédonie que ce qu’elle rapporte a la France, et de loin!).

Révocation du sursis
La cour d’appel de Nouméa a rendu son jugement mardi. Gérard Jodar, président de l’USTKE, était jugé en compagnie de militants de ce syndicat pour « entrave à la libre circulation d’un aéronef ».
(Alors la aussi juste une précision pour les gens de gauche en France qui pourraient se dire « oh mon dieu pauvre petit syndicaliste enfermé pour avoir manifesté.. » etc… Ceci est une désinformation totale…, voici les faits:
Gérad Jodar patron du syndicat USTKE (un blanc pour ceux qui ne le savent pas) est entré dans un avion avec une Bombe artisanale ! Il a tout saccagé l’avion et a menacé de le faire sauter s’il n’obtenait pas satisfaction !!!
Pourquoi la presse n’en parle pas ! 
Pourquoi calédosphere qui avait mis les images de Gérard Jodar portant sa bombe les a enlevés de son site ?

Pourquoi la justice a préféré l’inculper de  « entrave à la libre circulation d’un aéronef » plutôt que de Terrorisme ?
Olivier Besancenot, L’ustke et José Bové défendent ce gars la !!!
Qu’ils en assument les conséquences politiques et morales).

 Condamné à 12 mois de prison ferme en première instance  (c pas cher payé, essayez d’aller a Roissy et de faire la même chose si vous vous ne faites pas tuer c pas 18 mois de prison que vous prendrez !), sa peine a cette fois été réduite à 9 mois. En revanche, la décision de la cour d’appel entraîne la révocation d’un précédent sursis, l’exposant désormais à dix-huit mois d’incarcération.
Dix-huit militants ont été condamnés à de la prison avec sursis, les autres à de la prison ferme avec ou sans aménagement de peine.

C’est pour commenter cette décision de justice que l’USTKE a tenu une conférence de presse. Aux cotés du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) en la présence d’Olivier Besancenot, du (Front de libération nationale kanak et socialiste (FLNKS), mais aussi du Parti communiste, des Verts et du Parti de Gauche ainsi que de nombreux syndicats, tels que la CNT (Confédération nationale du travail), le STC marins (Syndicat des travailleurs corses), ou encore SolidairesCorinne Perron, représentante de l’USTKE en France a donné des nouvelles de Gérard Jodar et des militants avant de laisser la parole aux différents intervenants. 
(Tous du même coté j’imagine… super débat mince j’ai manqué ca!)

« La France occupe la Kanaky »
Ils sont unanimes : aucun ne se faisait d’illusion quant au traitement réservé à leurs frères de lutte. Et tous s’inquiètent de « la mise en danger de la démocratie » et de « ce tournant de l’histoire sociale dans notre pays ».
(Excusez moi je m’étouffe, ya des mots qui passent pas bien la… « kanaky », un pays qui n’existe pas et dont le nom n’a aucune légitimité électorale.. Puis « démocratie »… oui bien sur a coup de bombe pas de problème…). Continuons…
Alain Mosconi du STC a tenu à avertir et mobiliser les personnes présentes. « Que ceux qui dorment aujourd’hui d’un esprit apaisé se réveillent et se mobilisent », lance t-il au micro. « Serrons nous les coudes entre progressistes, afin de tracer ensemble notre chemin ». (ca veut rien dire et ca sonne creux…)
La petite foule, amassée sur le trottoir de la rue de la Paix applaudit chaleureusement.
(Enfin un mot sensé dans cette article : « petite foule »….
Rue de la paix, bel emblème pour ceux qui prônent la lutte armée et la guerre civile plutôt que le débat dans l’urne).

Sylvain Garel, coprésident du groupe des Verts au Conseil de Paris, regrette le peu d’information circulant sur l’incarcération des militants et le traitement réservé par la justice au syndicat indépendantiste. « Beaucoup, même de sensibilité de gauche, ignorent ou ne se sentent pas concernés par la situation en Nouvelle Calédonie. Mais nous sommes tous concernés, parce que c’est la France qui occupe la Kanaky ! » assène t-il.
(On ne peut que être d’accord sur le fait qu’ils n’ont pas d’information et qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent, vous savez qu’en Calédonie il y a eu des blocages d’entreprises des barrages et des rues en feu pour la raison suivante :
une employée syndiquée qui a volée dans la caisse de son patron a été virée par son patron… normal me direz vous ?
Et bien ce n’est pas ce qu’en a pensé l’USTKE, ce « syndicat » a tout bloqué et a mis la ville a feu pour obliger le patron a la réembaucher ! 
Mais on est en plein rêve, imaginez ce patron obligé de croiser tous les jours l’employée syndiquée qui a volée dans sa caisse… 
Je vous le dit tout net il n’y a qu’en Nouvelle Calédonie qu’on voit ca.
 Pauvre petite exploitée va…)

Jean-Jacob Bicep, adjoint au maire (Verts) dans le 20e arrondissement, rappelle les propos qu’ Elie Domota, leader du LKP guadeloupéen a tenu la veille lors d’un meeting de soutien. « En Nouvelle-Calédonie nous avons des syndicalistes emprisonnés. En Guadeloupe, des membres du patronat ont bloqué l’aéroport de Pointe-à-Pitre avec un camion rempli de kérosène. Ils n’ont même pas reçu de convocation » s’indigne-t-il, fustigeant une justice « au service d’une certaine catégorie de la population ».
(D’un coté les gentils syndicats et de l’autre les méchants patrons… quand on veut informer on s’informe soi même avant messieurs)

Pourvoi en cassation
Les messages de soutien se multiplient. Corinne Perron donne des nouvelles du président de l’USTKE obtenues par le biais de sa femme « très touchée par cette nouvelle condamnation, et surtout par son interdiction de parloir ». En effet, suite à la découverte d’un téléphone portable dans la cellule du détenu et à l’interview de ce dernier parue dans les colonnes du journal Libération le 17 août, sa femme est sous le coup de cette interdiction, « abusive » selon Corinne Perron.
La représentante du syndicat assure également qu’une grande manifestation de soutien est prévue prochainement, « avec beaucoup de personnalités et des artistes ». Et a annoncé que les militants se pourvoiraient en cassation. 
(J’imagine la artistes… si c’est comme Pierre Paul Jacques qui pour sa première arrivée a Nouméa a son premier concert a commencé par clamer un « Vive la Kanak i Libre » alors que le mec débarque de l’avion et ne connais pas le pays… eh PPJ, elle est bonne la beu d’Ouvéa ou koi ? et Carole R elle était bonne aussi ? rires, petit message perso… il saura de qui je parle…
Je vous jure j’y étais, les gens venus assister a ce concert, de toutes origines ethniques confondues se sont regardés en se disant mais qu’est ce qu’il dit lui !?
Seul quelques gars descendu du nord et bourrés devant la scène ont répondu avec un chiiiiaaa! apres l’annonce de ce francais d’origine bourgeoise défoncé a l’herbe et se prenant pour un jamaicain avec ses dred locs)

Trois questions à Olivier Besancenot, porte-parole du NPA Bien sûr. Les questions sociales reviennent en France par le biais de l’Outre-mer français. Leurs luttes doivent nous inspirer. Une justice coloniale y est appliquée, et l’Etat tente de se débarrasser de l’USTKE comme du LKP. On va même jusqu’à inventer des propos racistes et les prêter à Elie (Domota, leader du LKP, ndlr) alors que son discours prône le contraire. Par contre, tout le gouvernement se retrouve pour soutenir Brice Hortefeux après sa sortie raciste devant les militants…
(Je n’ai pas suivi le débat, donc no comment)

On vous a vu aux cotés des militants de l’USTKE et du LKP. Pensez-vous que l’on puisse établir un parallèle entre les situations calédoniennes et guadeloupéennes ?
Olivier Besancenot :

Quels moyens et quelles solutions souhaitez-vous apporter aux militants de l’USTKE ?
Olivier Besancenot : Il ne faut pas rester dans le silence. Personne ne couvre cette actualité dans les médias, alors que lundi, j’étais à une réunion de soutien en compagnie d’Elie Domota, de José Bové, de Cécile Duflot, qui sont des personnalités politiques… (dont un repris de justice…) Il faut que les médias s’y intéressent, que cela se sache.
L’USTKE et le Parti travailliste n’ont pas besoin de nous qui sommes ici pour savoir ce qu’ils ont à faire. En revanche, au nom de la solidarité internationale, nous devons relayer leurs combats. C’est de notre responsabilité de ne rien lâcher, aujourd’hui lors de ce petit meeting, jusqu’à ce qu’on parvienne à organiser des grands meetings qui alerteront l’opinion. De la même façon que nos camarades… C’est une mascarade. Les gens sont allés voir le LKP pour résoudre leurs problèmes de vie quotidienne. Ce qui signifie qu’ils ont eu plus confiance en leur efficacité qu’en celle des politiques. Et l’Etat les ignore. Et là je vais reprendre les propos d’Elie Domota au sujet de ces Etats généraux, « Ils osent parler en notre nom, sans nous avoir consulté ». FIN DE L’ARTICLE.
(Et toi tu oses parler de notre pays sans y avoir vécu !)

Petite question perso a Olivier Besancenot que moi j’appelle amicalement TOTO:

Pourquoi prôner en Nouvelle Calédonie la préférence raciale et l’embauche locale, défendre les intérêts des primo-habitants et de l’autre coté, ici en France prôner exactement l’inverse !??
 Tous les Etrangers sont les bienvenue en France, il faut régulariser les sans papiers, leur donner le droit de vote… en fait tout l’inverse ?
Meme question a toi José Bové

Bref pour moi, que ce soit José Bové ou Olivier Besancenot ou tous ceux qui ont osés associer leur nom et leur parti a cette histoire qui se situe a 22.000 kms de Paris et dont ils ne connaissent rien je vous dit honte a vous, vous etes pret a tout du moment que ca peut faire parler de vous.

Et je voulais aussi glisser un petit mot au(x) « Journalistes » qui en 2008 sur M6 on osé présenter la Nouvelle Calédonie comme le nouvel Eldorado !
J’espere que vous avez bien apprécié vos vacances et vos pina colada au soleil et aussi que vos patrons vous ont bien félicité pour les belles images et la bonne audience du reportage.
Vous avez salit l’image de la presse francaise et l’image de M6 et de son émission Capital.
Vous devriez tous ouvrir un club avec Olivier Besancenot et José Bové que vous pourriez appeler: « je raconte n’importe quoi pourvu que ca mousse ».

Et pour tous ceux qui s’empresseraient de crier au racisme ou au néo-colonialisme, j’ai un super scoop pour vous: Je suis Francais et Kanak !
Grace aux études payées par la France je travaille sur Paris, personne ne m’a dit ici « Tu es kanak, casse toi tu prends le travail d’un francais ! »

Pour rien au monde je voudrais que mon pays devienne indépendant car en Calédonie ca serait le chaos total, l’effondrement de l’économie et un retour au sectarisme racial au détriment du brassage pluri-ethnique indispensable dans ce monde qui évolue a vitesse grand V et qui laissera sur le troitoir tous ceux qui refusent d’avancer.

Pour finir j’ai une citation pour vous mes freres restés au pays: « La terre appartient a celui qui la cultive« .
Cultivez votre terre et non la facilité de la haine que ces chefs qu’ils soient blanc, noir, jaunes, gris vous demande de cultiver car au final ils se moquent de vous et vous utilisent pour leur propre soif de pouvoir. Si demain la France nous lache ca sera pire pour nous et nos enfants et les enfants de nos enfants.

Et ce jour la, dieu nous préserve qu’il arrive, il n’y aura pas de retour en arrière possible.

Damien
(Qui n’est pas mon vrai nom, non pas que je n’assume pas mes idées et propos, mais uniquement parce que je souhaite protéger ma famille et mes amis en Calédonie).

Rejoindre la conversation

6 commentaires

  1. Entierement d’acord avec toi, il n’y a rien de pire que ces gens qui parlent d’un pays qu’ils ne connaissent pas pour faire parler d’eux.
    Mais dans ce cas précis c’est la honte pour eux car la ils ont vraiment pas prit conscience de qui ils défendaient.

    Peut importe les Francais ne sont pas stupides, les electeurs de gauche non plus et c’est pas avec des représentants comme ca qu’ils sont pret de gagner les elections et ils le savent. A eux de faire le ménage dans leur parti et de virer ces gens qui s’emparent de n’importe quel sujet pour se donner une Che-attitude.

  2. J’aime beaucoup: en France on est sur un pied d’égalité concernant la préférence à l’embauche (du moins légalement en tous cas)… On peut pratiquement écrire ça dans toutes les langues…

  3. Arrêtez de dire que c’est la France qui paie. Vous ne connaissez pas l’histoire de la Calédonie. Depuis la découverte du nickel en NOuvelle-Calédonie, la France a envoyé régulièrement des bateaux pour charger le minerai. C’était la France qui le vendait, aucune retombée pour la Nouvelle-Calédonie, pays pauvre à l’époque (à part quelques familles). Les calédoniens étaient ravitaillés par bateau. Il y en avait un tous les six mois à peu près ; il fallait tout garder et tout économiser (clous, ciment, etc…). Ils n’avaient rien. Tout le monde se serrait la ceinture. Pas ou peu de routes, pas d’eau courante, un poste de radio par quartier, et encore.
    Ce sont les américains quand ils ont débarqué qui ont fait les routes et qui ont apporté le modernisme en NC, qui ont soigné les calédoniens. Mais pendant tout ce temps, la France vendait le nickel à qui elle voulait (sans me tromper pendant plus d’un siècle). C’est depuis peu que la Nouvelle-Calédonie a la possibilité de vendre elle-même son nickel et qu’elle a pu prendre des parts dans les groupes miniers qui exploitent nos richesses.
    Alors, moi je trouve normal que maintenant elle paie par l’intermédiaire des contrats de ville et autres subventions ; cela n’est qu’un juste retour des choses après tant d’années de désintérêt envers les conditions de vie de ses habitants, la NC a tout à fait le droit d’être traitée et qu’on s’occupe de ses habitants comme n’importe quel village de france. Ah ! j’oublais, nos grands-parents (sans connaître la France) sont partis sur deux guerres (14-18 et 39-45). Beaucoup ne sont pas revenus !!! Mais çà c’était normal, ils étaient patriotes avant tout !

    Nouméa58

    1. Bonjour Nemesis,

      Je ne parlais pas du passé colonialiste ou je pense la majorité des gens sont d’accord avec toi, mais de la réalité économique actuelle ou la balance est déséquilibrée contrairement aux discours de Besancenot de Bové et de l’USTKE.

      Par contre quand tu dis : « les groupes miniers qui exploitent nos richesses », la je ne suis pas d’accord.
      Car sans ces groupes miniers les Calédoniens vivraient de quoi ?
      Regarde Tahiti et le Vanuatu pas besoin d’aller voir tres loin…
      Etre assis sur un tas de caillou sans avoir les compétances humaines et financières ne sert a rien.
      Je le redis, la terre appartient a celui qui l’exploite et qui sue pour en faire quelque choses et non pas celui qui s’est retrouvé dessus par le plus grand des hazards génétique.
      Il faut prendre du recul sur la Terre en générale et la réalité économique.
      Trop simple de dire: venez, faites tout le boulot car j’en suis incapable, mettez tout l’argent sur la table car je n’en ai pas, creusez pour moi, trouvez les marchés pour moi, vendez pour moi, laissez moi les bénéfices et surtout une fois que tout est en place cassez vous.
      Ceux qui croient que ca marche comme ca se fourent le doigt dans l’oeil, et le pire c’est que les responsables politiques Indépendantistes le savent tres bien, touchent des pots de vin et se moquent bien de leur électorat qui n’est pour eux qu’un outil servant leurs intérets économiques personnels.
      Que croyez vous ? Le jour ou la france délaissera la NC c’est pas ces responsables qui seront dans la merde car eux ont deja préparé leur avenir en investissant ailleur.
      C’est le peuble qui leur a fait confiance et aura cédé à la facilité du discours simpliste qui est le leur.

  4. salut,
    A Nemesis, comme tout, la mise à l’épreuve est de circonstance; maintenant à l’heure des transferts de compétences , on demande  » des mesures d’accompagnement  » à la France, ah bon ?!!!! lol, le beurre, la crémière, et l’argent du beurre; ben oui, sans Fric et financement  » d’infrastructures  » on va pas aller loin !!!!!
    A l’époque, la SLN a fait vivre des générations de calédoniens, lesquels étaient fiers de dire : je travaille au Nickel ! vrai ou faux ? la vallée du tir en est l’image de cette époque et du quartier des volontaires !
    Dans l’ensemble, l’historique à la sauce Nemesis, n’est pas vraiment faux, ( côté économique ) » et encore …mais côté humain, il y a les détails et là il faut bien admettre qu’ils se démarquent largement !
    l’époque des américains, je suis bien d’accord, ils nous on préservé de l’invasion nippone et apporté leur connaissances venues, d’un autre monde !!! dans un certain sens c’était le modernisme avant l’heure, mais d’un autre côté, pas toujours équitable car les profiteurs en ont profité, c’est le cas de le dire !!!
    mon analyse vaut ce qu’elle vaut,
    ma famille a vécu grace à la SLN et à Tiébaghi;
    A+

  5. Nous voici en 2014 et depuis cinq ans y s’en est passé des choses avec l’USTKE…!!!

    Jodar est mort, après avoir été lâché par ses frères !!!
    Il a fini avec un mini syndicat…!!!
    Le PT est dans le Gouvernement de la NC…
    Le patron de l’USTKE (LKU) est élu au Congrès…???

    Oui faut préciser pour ceux qui ne le savent pas en métropole. Mais ici le leader d’extrême gauche Louis Kotra Uregei, qui est soutenu par le NPA est retraité de la poste, élu au Congrès, patron d’un syndicat et d’un parti politique. Mais aussi patron de plusieurs entreprises d’envergures…???
    Dans le genre on fait difficilement plus contestable comme situation….
    D’autant plus que ce Monsieur qui c’est battu pour qu’une loi sur l’emploi locale soit voté, ne s’embarrasse pas d’elle quand il s’agit de trouver du personnel pour ses entreprises…??? Cette loi, elles est bonne pour les autres (les blancs sans doute) pas pour lui…!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *