si tu veux voir les bleus gagner, regardes Avatar!!

En voyant les Bleus réunis en cercle, juste avant le coup d’envoi, on a d’abord cru à un mirage. Les joueurs, unis, soudés, comme on n’a cessé de nous le vendre pendant une compétition qui laissera le souvenir d’une grande débâcle. Un crash monumental, conclu sur une dernière correction, face aux Bafana Bafana (2-1). Les Bleus sont arrivés ici avec des rêves de finale. Ils quittent l’Afrique du sud sans même avoir gagné un match ou montré un semblant de combativité et de maîtrise. Voilà pour le terrain. Comme pour signifier son enterrement, cette équipe, qui n’en est pas une, ne s’est pas arrêtée là.