Ces vers représentent un espoir pour l’environnement : ils mangent le plastique et réduisent ainsi la pollution

La lutte contre la pollution en faveur de l’environnement fait un immense bond en avant. En effet, une étude a révélé que les vers de farine pouvaient se nourrir de plastique et ne rejeter que des matériaux biodégradables. SooCurious vous en dit plus sur cette révolution écologique.

Les larves de ténébrion meunier, ou plus communément appelées vers de farine, pourraient bien être la solution naturelle à notre bataille contre la pollution plastique. En effet, une sérieuse étude démontre que ces petites bêtes peuvent survivre en mangeant un certain type de polystyrène qui n’est pas biodégradable.

Aux Etats-Unis, plus de 33 millions de tonnes de plastique sont jetés à la décharge chaque année, et moins de 10 % sont recyclés. Rappelons que l