Après la radicalisation, le dégonflement.

Après le résultat des élections législatives de juin 2012 et la défaite du RUMP au profit de CE qui a gagné sur le terrain des désaccords avec le parti rival, on nous promettait, face à la colère de certains devant le résultats des urnes, « la radicalisation ».