Agents provocateurs

« Pourquoi s’en prennent-elles systématiquement à des rassemblements chrétiens et musulmans mais jamais juifs ? » : telle est une interrogation récurrente sur les réseaux sociaux à propos des Femen, groupuscule pseudo-féministe et prétendument anti-clérical.

Dernier exemple : samedi 12 septembre, deux membres des Femen ont perturbé le salon musulman du Val d’Oise.

Détail intéressant : leur avocat Michaël Ghnassia mène, depuis 2010, un combat – relayé par le Crif – contre le boycott « discriminatoire, illégal et honteux » d’Israël.

Dans la défense des Femen, il succède étrangement à un homologue idéologique : Patrick Klugman, adjoint aux relations internationales du maire Anne Hidalg

Menaces islamistes contre la France et Hollande

Il n’est pas certains qu’il y ait des répercutions politiques suite à ces menaces puisqu’il est possible de menacer la France, le gouvernement et le président François Hollande sans qu’il n’y ait de poursuites judiciaires, c’est le cas avec les Femen qui ont même été « remerciées » avec un timbre à l’effigie de leur […]