Ils se cachent dans les anciennes cités mayas pour échapper à l’Apocalypse

Plusieurs familles italiennes ont décidé de se terrer dans les forteresses de la population maya avec l’espoir d’échapper à l’Apocalypse en 2012.

Le 21 décembre 2012, date de l’Apocalypse selon le calendrier maya, approche, et certains commencent à prendre leurs précautions. Ainsi, 38 familles italiennes ont décidé, selon le Corriere Della Serra, d’échapper à la fin du monde en s’installant dans l’antique cité-forteresse maya de Xul, dans le Yucatán.