Dior n’adore pas …

Face aux remous provoqués par les accusations d’antisémitisme qui pèsent sur John Galliano, Dior a décidé de licencier son directeur artistique. Le couturier anglais, mis à pied par la maison française dès vendredi dernier, a été confronté hier aux personnes qui l’accusent sans pour autant que les témoignages retenus par la police confirment la version des faits des plaignants. Galliano aurait donc pu espérer conserver sa place chez Dior mais face à la polémique déclenchée par une vidéo dans laquelle on découvre le créateur ivre tenant des propos assez troubles sur Hitler et les chambres à gaz, le groupe français a sévi.