Un blogueur iranien évite la peine de mort

C’est une sentence sans précédent dans les annales judiciaires du pays : Hossein Derakhshan a écopé de la plus lourde peine d’emprisonnement jamais infligée à un journaliste iranien. Récemment menacé par la Cour révolutionnaire de Téhéran de recevoir la peine capitale, le blogueur irano-canadien purgera finalement 19 années et demi de prison.